Toute la vérité sur la supposée démission de Daniel Kablan Duncan !!!

Démission de Daniel Kablan Duncan, mythe ou réalité ?

Daniel Kablan Duncan, Vice-Président ivoirien
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 11 juillet 2020 à 16:45 | mis à jour le 11 juillet 2020 à 17:35

Daniel Kablan Duncan a-t-il démissionné de son poste de Vice-Président de la République de Côte d'Ivoire ? Si cette information n'est pas encore avérée, c'est du moins la rumeur qui envahit la place abidjanaise. Un proche de l'ancien cadre du PDCI a cependant tenu à tirer cette affaire au clair.

Démission de Daniel Kablan Duncan, mythe ou réalité ?

« Je suis RHDP des pieds à la tête », avait annoncé Daniel Kablan Duncan pour marquer son divorce d'avec Henri Konan Bédié, le Président du PDCI. S'étant rallié à Alassane Ouattara, avec qui il est en relation depuis les années 70 au FMI, le natif de Grand-Bassam avait créé PDCI Renaissance pour rassembler autour de lui, les ministres, cadres et autres transfuges du parti septuagénaire acquis à la cause du parti unifié.

Certains de ces anciens pédécéistes n'ont d'ailleurs pas manqué d'affirmer leur soutien à Duncan pour la succession du Président Ouattara.

Cependant, au Conseil politique du 12 mars 2020, Amadou Gon Coulibaly avait été désigné en tant que candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à l'élection présidentielle de 2020.

Si des proches du pouvoir évoquent un consensus autour de Gon, il n'en demeure pas moins que Marcel Amon Tanoh a boudé cette réunion, quand Albert Toikeusse Mabri a clairement affiché sa désapprobation avant de se raviser. Mais la suite, on la connaît.

Daniel Kablan Duncan est, quant à lui, resté silencieux. Son absence à l'aéroport lors du retour du Premier ministre à Abidjan, après un séjour médical de deux mois en France, n'a pas manqué de susciter de nombreuses interrogations sur les rives de la lagune Ébrié.

Après le décès d'Amadou Gon Coulibaly, le parti présidentiel devra donc se trouver un autre candidat à moins de quatre mois de la Présidentielle. Les supputations vont d'ailleurs bon train dans les couloirs du palais à propos de ce nouveau cheval qui fera l'unanimité au sein du parti au pouvoir.

C'est dans cette atmosphère que des rumeurs persistantes annoncent la démission de Daniel Kablan Duncan de son poste de Vice-Président. Mais l'un de ses proches a aussitôt saisi la balle au bond pour battre en brèche toutes allégations à propos de la démission du Député de Grand-Bassam.


« Qui donc a intérêt à distiller de fausses et infondées "informations " sur une soi-disant démission du Vice-Président de la République, M. Daniel Kablan DUNCAN, le très dévoué et fidèle collaborateur du président Alassane OUATTARA ? », s'est-il interrogé.

Poursuivant, Yao Noël, car c'est de lui qu'il s'agit, martèle : « Alors que le pays tout entier continue de pleurer la brutale disparition du Premier ministre Amadou Gon COULIBALY, des propagateurs et colporteurs de fausses nouvelles sont à la tâche pour faire croire que le Vice-Président Duncan a démissionné de son poste. Totalement et archi faux, c'est un grossier mensonge et une laide affabulation. Le Vice-Président Daniel Kablan DUNCAN est bel et bien à son poste. N'en déplaise aux adeptes et artisans des FAKE NEWS ou fausses nouvelles. »

Notons qu'Amadou Gon Coulibaly est décédé le 8 juillet dernier à la suite d'un malaise cardiaque en plein Conseil des ministres. Son inhumation est prévue pour le vendredi 17 juillet prochain dans sa ville natale de Korhogo.