Désobéissance civile : Affoussiata Bamba annonce des mouvements

Ce qu' Affoussiata Bamba dit par rapport à la désobéisance civile
Par K. Richard Kouassi
Publié le 24 septembre 2020 à 17:46 | mis à jour le 24 septembre 2020 à 18:17

Affoussiata Bamba Lamine est en exil à Paris aux côtés de son mentor Guillaume Kigbafori Soro. Mardi 22 septembre 2020, au sortir d'une rencontre à Paris entre le président de GPS (Générations et peuples solidaires) et les partis et organisations politiques proches de ce mouvement, l'ancienne ministre ivoirienne de la Communication a fait une déclaration relativement à la désobéissance civile lancée par l'opposition.

Ce qu' Affoussiata Bamba dit par rapport à la désobéissance civile

Henri Konan Bédié a appelé à la désobéissance civile face à la "forfaiture" de son ancien allié Alassane Ouattara. Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) a été rejoint dans son combat par Guillaume Soro, Pascal Affi N'guessan et Albert Mabri Toikeusse. Depuis Paris, le député de Ferké a soutenu qu' "après l’accord de toute l’opposition ivoirienne unie, la désobéissance civile entrera dans sa phase active et concrète très bientôt". C'est dans ce cadre qu'il a tenu une rencontre avec les partis politiques et les mouvements proches de GPS.

"Le combat que nous avons engagé sera certainement difficile, pénible", a déclaré l'ancien chef de la rébellion ivoirienne, qui a soutenu que lui et les siens remporteront la bataille. "Quand un peuple conscient décide de se mobiliser, il n'y a rien qui puisse se faire. Les dictateurs et les tyrans ont peur d'un peuple mobilisé", s'est exprimé l'ex-président de l'Assemblée nationale.

Pour sa part, Affoussiata Bamba Lamine a précisé que son leader a voulu cette rencontre "pour mettre tout le monde en mouvement, en action pour que la désobéissance civile se traduise sur le terrain concrètement par des actions que nous pouvons mener, non seulement à Paris, mais également en Europe". L'avocate de Guillaume Soro s'est réjouie des "belles propositions" faites par les mouvements et partis politiques.


"Vous allez voir que dans les jours qui suivent partout en Europe, et singulièrement à Paris, nous allons être en mouvement. Nous allons mener des actions avec non seulement des mouvements proches de GPS, mais également avec tous les Ivoiriens pour démontrer l'unité d'action, c'est-à-dire le FPI, EDS, le CDRP et toutes les organisations de la société civile qui sont contre le 3e mandat illégal et anticonstitutionnel d'Alassane Dramane Ouattara", a promis Affoussiata Bamba Lamine.




Articles les plus lus