Vincent Toh Bi, ex-préfet d'Abidjan, au centre d'une affaire de plagiat

Vincent Toh Bi Irié accusé de plagiat, ce qu'on lui reproche
Par K. Richard Kouassi
Publié le 26 octobre 2020 à 15:43 | mis à jour le 26 octobre 2020 à 17:10

Dans une lettre ouverte à Vincent Toh Bi Irié, David Banni, président-fondateur du PPC-CI (Parti patriotique progressiste de Côte d'Ivoire), porte de graves accusations contre l'ex-préfet d'Abidjan. Que s'est-il réellement passé ?

Vincent Toh Bi Irié a-t-il réellement plagié David Banni?

Quelques jours après le lancement de sa plateforme "Aube Nouvelle", Vincent Toh Bi Irié est accusé de plagiat par David Banni, le président du Parti patriotique progressiste de Côte d'Ivoire qui s'est exprimé à travers une lettre ouverte dont nous livrons la teneur.

LETTRE OUVERTE AU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR

ET À MR VINCENT TOH BI IRIE EX-PRÉFET D’ABIDJAN ET PROMOTEUR DE LA PLATE-FORME “AUBE NOUVELLE “

<<< MÉMORANDUM ET NOTICE DE GRIEF CONTRE L’EX PRÉFET MR VINCENT TOH BI IRIE POUR EXPLOITATION ILLÉGALE ET PLAGIAT >>>

Monsieur le Ministre,

Monsieur Vincent Toh Bi Irie,

Il a été porté à ma connaissance que le 24 octobre 2020 s’est tenu à Abidjan,sur l’initiative du sieur VINCENT TOH BI IRIE une PLATE-FORME baptisée :” AUBE NOUVELLE “ ( photo ci-jointe).

Cette organisation qui a réuni de nombreuses personnes et largement diffusée sur les réseaux sociaux et dans les médias, est non seulement un PLAGIAT c’est-à-dire une œuvre de quelqu’un d’autre qui a été copiee, empruntée, démarquée et utilisée pour sienne, mais c’est aussi une VIOLATION GRAVE de la Loi no 93-668 du 9 août 1993 relative aux partis et groupements politiques qui interdit à un nouveau Mouvement de copier l’œuvre d’un autre déjà existant.

En effet,le PARTI PATRIOTIQUE PROGRESSISTE DE CÔTE D’IVOIRE (PPP-CI) créé en 2014 est déclaré, enregistré et propriétaire de l’œuvre “UNE ÈRE NOUVELLE “.

Dès lors, il est clair que “ AUBE NOUVELLE “ récemment initiée par le sieur VINCENT TOH BI IRIE est une photocopie illégale ou plagiat que je dénonce. Il n’y a pas de différence étymologique entre UNE ÈRE NOUVELLE, Slogan du PPP-CI et AUBE NOUVELLE par le Sieur VINCENT TOH BI.

Il est vrai que la liberté d’expression et de rassemblement est un droit démocratique mais cela doit se faire avec de nouvelles idées et dans le respect de la loi.


Par conséquent, j’invite le Sieur VINCENT TOH BI IRIE à immédiatement retirer ou corriger ses publications, faute d’être entraîné devant la justice ici et partout où cela sera utilisé.

Pour rappel la Justice Française a déjà tranché un conflit pareil entre deux partis politiques Ivoiriens.

Fait à Washington, DC le 26 octobre 2020

Dr David Banni, President-Fondateur




Articles les plus lus