Violences à Dabou : Malgré le retour au calme, le couvre-feu reconduit

Le couvre-feu reconduit à Dabou du 26 au 30 octobre
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 26 octobre 2020 à 17:58 | mis à jour le 26 octobre 2020 à 18:18

La ville de Dabou a connu des affrontements intercommunautaires, du lundi 19 au mercredi 21 octobre 2020, qui ont engendré de nombreuses victimes. Le Préfet de région des Grands Ponts, Préfet de Dabou, avait alors instauré un couvre-feu, qui est arrivé à expiration. Mais la situation sécuritaire étant toujours précaire dans cette localité, l'autorité préfectorale a décidé de proroger cette mesure.

Le couvre-feu reconduit à Dabou du 26 au 30 octobre

Dabou a connu des heures chaudes, la semaine dernière à la suite du mot d'ordre de boycott actif lancé par l'opposition. Le bilan de l'affrontement intercommunautaire qui s'en est suivi est très lourd. À en croire le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, « il a été enregistré au cours de ces trois jours 16 décès, 67 blessés, 03 maisons d’habitation et 01 ferme avicole incendiées, 10 véhicules de transport en commun incendiés, plusieurs biens emportés dans le village de Agneby et Kpass, 52 individus interpellés, 12 fusils calibre 12 et 70 machettes saisis. »

Le calme est certes revenu à Dabou, et les populations renouent peu à peu avec leurs occupations quotidiennes. Mais le Préfet de la Région des Grands Ponts, Préfet du Département de Dabou, dans un souci du maintien de l’ordre public, a décidé que « le couvre-feu instauré du 21 au 25 octobre 2020, est reconduit du 26 octobre 2020 au 30 octobre 2020 inclus, de 21 heures à 06 heures du matin ». Cette mesure, qui expire à la veille du scrutin présidentiel, est reconductible en cas de nécessité, précise l'arrêté préfectoral.





Articles les plus lus