Guinée : Cellou Dalein Diallo se félicite du « soutien » de Macron

Cellou Dalein Diallo à Macron : « Merci pour ce soutien à la démocratie »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 novembre 2020 à 18:24 | mis à jour le 20 novembre 2020 à 18:28

Sans langue de bois, Emmanuel Macron a abordé de nombreux sujets lors de son interview accordée à JA. Cellou Dalein Diallo estime pour sa part que le président français a clairement cloué au pilori le président Alpha Condé réélu pour un 3e mandat en Guinée.

Cellou Dalein Diallo à Macron : « Merci pour ce soutien à la démocratie »

Alpha Condé a remporté le scrutin présidentiel du 18 octobre dernier, avec un score de 59,50% des suffrages exprimés. Mais avant d'arriver à ce résultat, le président guinéen a fait modifier la Constitution guinéenne, qui limitait les mandats à deux, dans l'optique de s'ouvrir cette nouvelle perspective.

De nombreux Guinéens, à l'appel de l'opposition, étaient cependant descendus dans la rue avant, pendant et après les élections, contestant ainsi la volonté du Président Condé à briguer un 3e mandat. Des heurts avaient alors éclaté entre manifestants et forces de l'ordre à Conakry et dans de nombreuses villes du pays. Une partie de l'opposition avait d'ailleurs appelé à boycotter ce scrutin pour contester la légitimité de la candidature d'Alpha Condé.

Mais l'opposant Cellou Dalein Diallo (33,50% des suffrages), président de l'UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée) qui s'était autoproclamé élu à ce scrutin, avait vu, au lendemain de son annonce, son domicile encerclé par les forces de l’ordre, et le siège de son parti, investi par les policiers.

Emmanuel Macron vient toutefois de mettre de l'eau au moulin du chef de file de l'opposition guinéenne. Dans son interview accordée à Jeune Afrique, le président français déclarait en effet : « J’ai eu plusieurs fois des discussions avec le président Alpha Condé – des discussions très franches, y compris le 15 août 2019, quand il était en France. Le président Condé a une carrière d’opposant qui aurait justifié qu’il organise de lui-même une bonne alternance. Et d’évidence, il a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir. C’est pour ça que je ne lui ai pas encore adressé de lettre de félicitations. Je pense que la situation est grave en Guinée, pour sa jeunesse, pour sa vitalité démocratique et pour son avancée. »


S'engouffrant dans cette brèche, Dalein Diallo a ainsi tweeté : « Le PR @EmmanuelMacron admet qu’@alphacondepresi a organisé le changement de Constitution dans le seul but de se maintenir au pouvoir. La #France reconnaît la gravité de la situation en #Guinee. Merci pour ce soutien à la démocratie. »




Articles les plus lus