Après l'avoir félicité, Macron demande à Ouattara de passer la main !!!

Emmanuel Macron et Alassane Ouattara, passer la main à une nouvelle génération
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 novembre 2020 à 12:58 | mis à jour le 20 novembre 2020 à 13:20

Emmanuel Macron a accordé une interview à Jeune Afrique (JA), publié, ce vendredi, par le confrère. Au cours de cet entretien, le président français, tout en évoquant le cas des dirigeants qui ont rempilé pour un 3e mandat, insiste sur le renouvellement générationnel de la classe politique.

Emmanuel Macron insiste pour le renouvellement de la classe politique

Emmanuel Macron s'était empressé de saluer l'annonce de retrait du Président Ouattara de la course à la présidentielle pour un 3e mandat. "Je salue la décision historique du président Alassane Ouattara, homme de parole et homme d’État, de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle", avait tweeté le Président français. Mais après le décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, son dauphin, le chef de l'État ivoirien est revenu sur sa décision, en se portant candidat au scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, qui a consacré sa réélection pour un troisième mandat.

Dans une missive qui continue d'alimenter la polémique en Côte d'Ivoire, le locataire de l'Élysée a félicité son homologue ivoirien pour cette réélection. « À la suite de la confirmation par le Conseil constitutionnel de votre réélection à la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, je tenais à vous féliciter et à vous transmettre, ainsi qu’au peuple de Côte d’Ivoire, tous mes voeux de succès », avait-il écrit dans le courrier adressé au Président ivoirien.

Par ailleurs, dans son interview accordée à JA, le Président Macron est revenu sur plusieurs sujets brûlants de l'actualité franco-africaine, notamment la lutte antiterroriste au Sahel, la restitution du patrimoine africain, la fin du franc CFA, les troisièmes mandats controversés d’Alassane Ouattara en Côte d'Ivoire et d’Alpha Condé en Guinée. À propos de cette dernière question, le président français a surtout insisté sur le renouvellement générationnel indispensable de la classe politique dans certains pays du continent.


À noter qu'Alassane Ouattara, devant les Députés et les Sénateurs réunis en Congrès à Yamoussoukro, le 5 mars 2020, avait également annoncé sa volonté de passer la main à une nouvelle génération.




Articles les plus lus