Le dernier geste de Sidy Diallo à Laurent Gbagbo avant son décès

Comment Sidy Diallo a rapproché Hamed Bakayoko et Laurent Gbagbo
Par K. Richard Kouassi
Publié le 27 novembre 2020 à 16:29 | mis à jour le 27 novembre 2020 à 17:40

Décédé le samedi 21 novembre 2020, Sidy Diallo a posé un acte majeur en faveur de Laurent Gbagbo. Hamed Bakayoko l'a confirmé lors de la levée du corps de l'ex-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) à IVOSEP. C'était ce vendredi 27 novembre 2020.

Comment Sidy Diallo a rapproché Hamed Bakayoko et Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) le 15 janvier 2019, est entré en contact avec le pouvoir du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) pour la première depuis la chute de son régime le 11 avril 2011. Selon une note de son avocat particulier, Me Habiba Touré, l'ex-chef d'État ivoirien a joint Hamed Bakayoko le 4 novembre 2020.

"Au vu de la situation politique qui s’est crispée avec l’arrestation du président Henri Konan Bédié, son épouse, le Premier ministre Affi N’Guessan, les ministres Assoa Adou et Maurice Guikahue et de bien d’autres personnalités politiques, le président Laurent Gbagbo, après 10 ans sans aucun contact avec le pouvoir en place, a appelé ce jour, Monsieur Hamed Bakayoko, en sa qualité de Premier ministre, chef de gouvernement, ministre de la Défense", a laissé entendre Me Habiba Touré dans un communiqué.

L'avocate de Laurent Gbagbo a aussi fait savoir que le fondateur du FPI (Front populaire ivoirien) "a fait part de sa vive préoccupation quant au traitement infligé à Son Excellence, le président Henri Konan Bédié, ancien président de la République de Côte d'Ivoire, ainsi qu'à d'autres personnalités politiques". Pour rappel, à l'annonce de la création du Conseil national de transition (CNT), Alassane Ouattara a installé un blocus devant les résidences de plusieurs figures de l'opposition ivoirienne.

Le "Woody" de Mama qui a invité Hamed Bakayoko à "apaiser la situation en favorisant le dialogue plutôt que la répression" n'a pas manqué de se réjouir de "la très bonne disponibilité du Premier ministre qui a promis de poser des actes en faveur de la décrispation du climat politique. En réalité, l'ex-président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, disparu le samedi 21 novembre 2020, a joué un grand rôle dans le rapprochement entre Laurent Gbagbo et le pouvoir de Ouattara.


En effet, lors de la levée du corps du proche collaborateur de Sory Diabaté, Hamed Bakayoko a révélé que c'est le fils du doyen Abdoulaye Diallo qui a remis son numéro de téléphone à Laurent Gbagbo. "Vous avez vu dans la presse un communiqué qui dit que Hamed Bakayoko a parlé avec Gbagbo. Mais quelques minutes avant, c'est Sidy qui m'appelle pour me dire que: j'ai donné ton numéro à Gbagbo. Et il a raccroché", a témoigné le chef du gouvernement à IVOSEP.






Articles les plus lus