Danané: Un gendarme tué par un dealer après l'avoir désarmé

Mdl chef Guei Sea Stéphane, gendarme de fonction à la Brigade de Sipilou a été tué
Par Eugène SAHI
Publié le 30 décembre 2020 à 11:42 | mis à jour le 30 décembre 2020 à 11:42

Mdl chef Guei Sea Stéphane, gendarme de fonction à la Brigade de Sipilou, est mort lundi 28 décembre 2020 à Danané, ville de l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Un trafiquant de drogue interpellé, a réussi à tuer le maréchal de logis lors de son transfert raté, apprend-t-on de sources sécuritaires.

Un gendarme chauffeur désarmé puis tué

Venu en renfort après l’interpellation d’un présumé dealer qui tentait de contourner le dispositif de sécurité mis en place à un poste de contrôle sur l'axe Danané-Guinée par un autre gendarme et un sergent des Eaux et forêts, Mdl chef Guei Sea Stéphane, détaché en qualité de conducteur à l'état-major compagnie Danané, venait de prendre ainsi rendez-vous avec la mort.

En effet, exploitant de fait une information anonyme lundi à ce point de surveillance, indique Police Secours, au bout d'une lutte, les deux agents ont interpellé un présumé dealer en pleine besogne de contournement de leur dispositif.

« Dans la nécessité donc de conduire ce suspect à la brigade de Danané, c'est là qu'est intervenu en renfort et à bord d'un véhicule de dotation, le Maréchal de logis chef Sea Guei. Mais hélas, la suite des événements sera tragique.

Au cours du transport opéré par les 02 gendarmes, d'un geste soudain, le quidam réussit à s'emparer de l'arme de Sea Stephane pour prendre la fuite hors du véhicule.

À la tentative alors de maîtriser rapidement celui-ci et reprendre son arme, le MDL chef reçoit sur le champ à bout portant une décharge à la poitrine. Son collègue à la rescousse, lui, s'en sort avec une blessure à la tête. Mais sans jamais pouvoir maîtriser le scélérat envolé dans la nature », précise le média ivoirien.

Plusieurs éléments de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire sont tombés au cours de cette année 2020, dans l’exercice de leurs fonctions ou non.

Au mois de mars dernier, le poste avancé des forces de sécurité situé à proximité du pont “Yaka” (05 km de Tabou) a été attaqué aux environs de 02 heures du matin par des individus armés non identifiés qui ont tué un gendarme en le tailladant à la machette avant de disparaître dans la pénombre.


Un gendarme a également été tué sur l’axe Yamoussoukro-Bouaflé après sa formation à Toroguhé, en octobre dernier. Le sous-lieutenant Kouadio Kouakou David Alain, rentré de formation à Melun en France et qui venait de terminer avec brio le stage commando à Toroguhé, est décédé, ce jeudi 8 octobre 2020, au cours d’un accident de la circulation.

Octobre 2020, l’Adjudant SANOGO Seydou, en fonction auprès du Ministère du Budget, a été retrouvé enseveli non loin de son lieu d'agression sur l'axe Bouaflé-Yamoussoukro. Et les circonstances de son décès ainsi que de son inhumation clandestine, telles qu'elles ont été rapportées par le procureur de la République, sont toutes aussi révoltantes que condamnables.






Articles les plus lus