Cellou Dalein Diallo interdit de sortir de la Guinée

Cellou Dalein Diallo interdit de sortir de la Guinée
Par K. Richard Kouassi
Publié le 01 janvier 2021 à 19:56 | mis à jour le 01 janvier 2021 à 19:56

Cellou Dalein Diallo n'a pu prendre part aux obsèques de son "ami" Soumaila Cissé décédé en France le vendredi 25 décembre 2020 des suites de covid 19 à l'âge de 71 ans. L'opposant guinéen a fait savoir que les autorités de son pays lui interdit de "sortir du territoire".

Cellou Dalein Diallo, absent aux obsèques de Soumaila Cissé

C'est à travers un tweet que Cellou Dalein Diallo a annoncé la nouvelle de son interdiction de quitter la Guinée. "En allant à Bamako assister aux obsèques de mon ami Soumaila Cissé, je me suis vu imposer une interdiction de sortie du territoire. Cette décision illégale d’Alpha Condé traduit la haine viscérale qu’il voue à ses opposants et sa volonté de les neutraliser", a écrit l'ex-Premier ministre guinéen.

Pour certains de ces compatriotes, cette décision n'est pas dirigé contre Cellou Dalein Diallo, mais vise plutôt à lui faire comprendre "que la pagaille est terminée et qu'il y a un seul président de la République".

À l'annonce de la disparition de l'ancien ministre malien, Cellou Dalein Diallo a été "profondément affligé". "En plus des valeurs que nous partagions, nous étions aussi liés par une solide amitié. Mes condoléances à sa famille, à l’URD et au Mali", a laissé entendre le président de l'UFGD (Union des forces démocratiques de Guinée).


Les obsèques de Soumaila Cissé ont eu lieu le jeudi 31 décembre 2020 en présence du Premier ministre Moctar Ouane. La dépouille mortelle de l'homme qui a été pendant longtemps le chef de file de l'opposition malienne été rapatriée au Mali en provenance de la France. Il faut rappeler que Soumaila Cissé a été retenu durant six mois par des hommes armés. Le politicien malien était en pleine campagne pour les élections législatives à Tombouctou. Il a été relâché en octobre en compagnie de Sophie Petronin.






Articles les plus lus