Des partisans de Trump au Capitole: Un manifestant déguisé en viking

Des partisans de Trump au Capitole: un manifestant déguisé en viking
Par Eugène SAHI
Publié le 07 janvier 2021 à 14:08 | mis à jour le 07 janvier 2021 à 14:08

Au moins quatre personnes ont perdu la vie, outre la femme abattue par la police lors des violences induites par des partisans de Trump au Capitole, qui ont fait irruption dans l'enceinte du bâtiment mercredi 6 janvier.

Partisans de Trump au Capitole: Un « Viking » et Ashli Babbitt font trembler le Congrès

Des centaines de supporters de Donald Trump ont envahi pendant plusieurs heures, mercredi, le Capitole, symbole par excellence de la démocratie américaine, interrompant la session parlementaire qui devait confirmer la victoire de Joe Biden.

Parmi eux, deux personnages atypiques ont attiré les regards et autres cameras braquées ce soir là sur le Capitole.

L'une des images les plus marquantes de cette journée est celle d'un manifestant pro-Trump déguisé en viking et portant un immense Dixie Flag, le drapeau des Etats confédérés, symbole de la suprématie blanche et esclavagiste sous le dôme du Capitole américain.

Sur de nombreuses photos de presse, apparaît cet homme torse nu, maquillé aux couleurs des États-Unis, déguisé en viking et muni d'une lance. Il s'agit d'un partisan du mouvement Qanon, venu de l'Arizona.

La "libertarienne" Ashli Babbitt

C'est au cours de ces scènes de chaos des partisans de Trump au Capitole, qu'Ashli Babbitt a été blessée par balle à l'intérieur du Capitole. "Des agents en uniforme de la police du Capitole les ont affrontés et, à un moment, l'un d'eux a fait usage de son arme de service" et l'a touchée, a déclaré lors d'une conférence de presse le chef Robert Contee.

Elle a été déclarée morte après son transfert à l'hôpital. Une enquête interne a été ouverte sur cet "événement tragique", a-t-il ajouté. "Je ne sais vraiment pas pourquoi elle a décidé de faire ça", a déclaré la belle-mère d'Ashli Babbitt, citée par une journaliste de la chaîne Fox 5.

Sur son compte Twitter, Ashli Babbitt se présentait comme "ancienne combattante" et "libertarienne", affichant son amour pour son pays. Elle avait récemment retweeté de nombreux messages de personnes se rendant à Washington pour manifester à l'appel de Donald Trump. Mardi, Ashli Babbitt avait répondu à l'une d'entre elles qui se plaignait de l'annulation de son vol : "Rien ne nous arrêtera... Ils peuvent essayer, essayer et essayer mais la tempête est là et elle descend sur (Washington) DC dans moins de 24 heures... Du noir vers la lumière !"


Un message laissé sur le bureau de Nancy Pelosi

Lors de cette manifestation chaotique, le bureau de Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a été investi par certains manifestants. Le message "We will not back down", "nous ne reculerons pas", a été griffonné sur un bout de papier et déposé sur le clavier de l'ordinateur, selon l’AFP.

Dans l'après-midi, des parlementaires ont fait savoir qu'ils avaient reçu la consigne d'enfiler des masques à gaz et de s'allonger au sol avant d'être évacués du Capitole. En effet, la police a été contrainte de faire usage de gaz lacrymogène pour évacuer les manifestants qui s'étaient infiltrés dans le bâtiment.






Articles les plus lus