Côte d'Ivoire: Après Affi N'guessan, pourquoi Guikahué a été libéré

Côte d'Ivoire : Guikahué libéré et placé sous contrôle judiciaire
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 19 janvier 2021 à 16:18 | mis à jour le 19 janvier 2021 à 16:18

Maurice Kakou Guikahué et plusieurs détenus de la dernière crise électorale ivoirienne, sont désormais libres de tous leurs mouvements.

Maurice Kakou Guikahué désormais libre de tous mouvements

Le secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, ainsi que plusieurs cadres et militants de l’opposition politique ivoirienne, arrêtés à la faveur du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, ont été remis en liberté provisoire, ce mardi 19 janvier 2021, apprend-on de son avocat. «C’est officiel, Pr Guikahué a été libéré ce jour », confirme Me Atabi Kouoto Honoré, avocat de l’ancien ministre de la Santé, à un média proche du PDCI-RDA. « Il est sous contrôle judiciaire et a certaines obligations à respecter », ajoute l’avocat.

Maurice Kakou Guikahué avait été interpellé le mardi 3 novembre 2020 au domicile d'Henri Konan Bédié et placé sous mandat de dépôt à la Maison d'arrêt et de correction d' Abidjan (MACA), en compagnie de N’Dri Pierre Narcisse, directeur de cabinet du président du PDCI. Ils avaient été mis aux arrêts après la mise en place par l'opposition, du Conseil national de transition (CNT); un organe censé remplacer le président élu Alassane Ouattara.

Très mal en point suite à une contamination à la Covid-19 depuis sa cellule, Maurice Kakou Guikahué avait été transféré d'urgence en décembre 2020 à l’ Institut de cardiologie d’ Abidjan (ICA), avant d'être évacué vers la France. Selon des proches, le secrétaire exécutif du PDCI se porterait désormais mieux et pourrait regagner la Côte d'Ivoire d'ici peu. C'est dans cette attente que la décision de sa remise en liberté ainsi que de celle de N'Dri Narcisse, vient d'être prise par le parquet.


Décision qui entre dans le cadre de la décrispation sociopolitique voulue par les conclusions du dialogue politique qui a réuni récemment sur la même table de discussion, opposition, pouvoir et société civile.






Articles les plus lus