Législatives 2021: Deux proches de Ouattara se battent à Divo

Plus rien ne va entre Bazo et le ministre Amédée Kouakou, deux proches du président Ouattara
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 23 février 2021 à 19:43 | mis à jour le 23 février 2021 à 19:43

Lassina Koné dit Bazo, cadre du parti du président Alassane Ouattara, engagé sous la bannière indépendante dans la circonscription électorale de Divo sous-préfecture, aux élections législatives du samedi 6 mars 2021, est très remonté contre le ministre Amédée Kouakou, candidat du RHDP.

Législatives 2021 : Le camp Ouattara s'entredéchire dans le Lôh-Djiboua, ce qui a tout provoqué

L’ancien secrétaire départemental du Rassemblement des républicains (RDR), est entré, le week-end dernier, dans une colère noire contre le ministre Amédé Kouakou, candidat désigné de la majorité présidentielle, au scrutin du 6 mars 2021.

Lassina Koné dit Bazo reproche en effet à l’actuel ministre ivoirien de l’Equipement et de l’Entretien routier de Côte d’Ivoire, d'avoir tenté de le « salir » lors d’un meeting de précampagne qu’il a animé dans un village de la sous-préfecture de Divo.

« Je ne vais plus jamais accepter que des gens qui jouissent des fruits de nos labeurs, prennent leur temps pour nous salir», a mis en garde le cadre du parti du président Ouattara.

« Celui qui me provoque, je vais répondre. Désormais, la riposte sera à la hauteur de la provocation. Je ne dois rien à Amédé Kouakou; s'il a quelque chose à demander, qu'il aille le faire au RHDP. Si Amédé est ministre aujourd'hui, c'est parce-que nous avons mis le Président Alassane Ouattara au pouvoir », a déclaré Koné Lassina lors d’un meeting.

L’ancien député de Divo-commune qui convoite le siège électoral de la sous préfecture de Divo, n'a pas voulu renoncer à sa candidature au profit de l’ex-cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA).

« Amédée Kouakou se promène pour dire si on me vote, je vais jamais apporter le développement. Mais Amédée Kouakou lui-même a apporté quel développement à Divo ? On nous dit grâce à Amedée, y a goudron à Divo-commune. Mais est-ce que y'a pas goudron à Korhogo, à Odienné, Amédée est-il à là-bas ? Qu'Amédée arrête de nous distraire ! », a-t-il argué.

Selon Bazo, les routes construites sont, non pas du fait de l’actuel ministre ivoirien de l’Equipement, mais grâce au programme de développement du président Alassane Ouattara.

« Si Amédée Kouakou vient avec de l'argent à Divo, prenez et bouffez. On ne met jamais quelqu'un en prison qui prend l'argent pendant la campagne et qui ne va pas voter pour le candidat », a-t-il conseillé aux populations.

Certes, ces deux cadres du parti au pouvoir, ne s’apprécient guère, mais les législatives à venir ont contribué à raviver les tensions déjà existantes entre eux.


Candidat sous la bannière indépendante, Koné Lassina veut croiser le fer, le 6 mars 2021 dans la circonscription électorale de Nebo, Didogo, Ogoudou, Chiepo et Divo sous-préfecture, avec le coordonnateur régional du RHDP dans le Lôh-Djiboua.

Cette guerre rangée entre des candidats proches du chef de l'État Alassane Ouattara montre un vrai malaise au sein du RHDP régional.

Ce que ne cesse de dénoncer le jeune leader Sanogo Kakou Serge, président du Mouvement national des jeunesses actives de Côte d’Ivoire (MOJACI ).

Des divisions internes qui ne peuvent que faire le bonheur du candidat indépendant Me Zéhouri Bertin Paul-Arnaud, très adulé des populations et que des observateurs avertis disent favori à ces élections législatives à Divo sous-préfecture.






Articles les plus lus