Responsabilité sociétale : Les entreprises du Maroc rejoignent le Pacte Mondial des Nations unies

Les entreprises du Maroc rejoignent le Pacte Mondial des Nations unies
Par NGUEYAP ROMUALD
Publié le 07 mars 2018 à 14:30 | mis à jour le 09 mars 2018 à 11:26

Les entreprises du Maroc s’engagent désormais à adopter une attitude socialement responsable et à promouvoir plusieurs principes relatifs aux droits de l'homme. L’acte a été matérialisé en début de semaine par l’adhésion officielle au Pacte Mondial des Nations unies.

Maroc, près de 88.000 entreprises adhèrent au Pacte Mondial des Nations unies

Une convention tripartite institutionnalisant le réseau « Pacte Mondial Maroc » a été signée le lundi 05 mars 2018 à Casablanca entre Miriem Bensalah-Chaqroun, la présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Philippe Poinsot, coordinateur résident du Système des Nations unies et représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Maroc et Ole Lund Hansen, directeur des réseaux locaux du Pacte Mondial des Nations unies.

Par cette adhésion au Pacte Mondial des Nations unies, les entreprises marocaines membres du CGEM consentent, dans l’exercice de leurs activités, à intégrer et respecter dix principes universellement acceptés touchant aux droits de l’Homme, aux normes du travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption.

Les 88000 entreprises, membres de la CGEM doivent dorénavant attester chaque année de leur mise en œuvre effective de ces principes dans une « communication de progrès », rapport qui est mis en ligne sur le site internet du Pacte.

Rappelons que le Pacte mondial (Global compact) a été mis en place en 2000 par l'Organisation des Nations Unies (ONU) suite à une initiative de son secrétaire général d’alors, Koffi Annan, invitant les entreprises à agir de façon responsable et à prendre une part active au développement durable.

Les dix principes du Pacte Mondial des Nations unies

Droits de l'homme

1. Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l'homme

2. À veiller à ne pas se rendre complices de violations des droits de l'homme.

Normes internationales de travail

3. Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d'association et à reconnaître le droit de négociation collective ;

4. À contribuer à l'élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire ;

5. À contribuer à l'abolition effective du travail des enfants ;

6. À contribuer à l’élimination de toute discrimination en matière d'emploi et de profession.

​Environnement

​7. Les entreprises sont invitées à appliquer l'approche de précaution face aux problèmes touchant à l'environnement ;

8. À prendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d'environnement ;

9. À favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l'environnement.

Lutte contre la corruption

10. Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l'extorsion de fonds et les pots-de-vin.



    Articles les plus lus