Côte d’Ivoire : EDS exige la libération de Laurent Gbagbo

L'arrêt du procès Laurent Gbagbo

Le président Laurent Gbagbo est détenu à la Haye depuis 7 ans, après une crise post-électorale. Le président de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), Georges Armand Ouégnin a exigé mardi à Abidjan "l’arrêt immédiat du procès inique et insensé" de l’ex-président Laurent Gbagbo, ainsi que le ministre Charles Blé Goudé, "contre qui, la CPI n’a pas été capable de brandir la moindre preuve", dans un communiqué.

Laurent Gbagbo, détenu depuis 7 ans

"Ensemble pour la démocratie et la souveraineté exige l’arrêt immédiat du procès inique et insensé du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé", a affirmé M. Ouégnin, estimant que "la CPI n’a pas été capable, de brandir la moindre preuve des chefs d’accusation retenus contre eux, après le passage de 82 témoins à charge", dans une déclaration.

Selon le président de EDS, le président Laurent Gbagbo a été "démocratiquement élu" par la population ivoirienne, mais, il a été "victime d’un complot international" puis, a été enlevé au pouvoir par une "guerre injuste" qui a été imposée à la Côte d’Ivoire.

La plateforme politique a apporté son soutien à l’ancien président de la république ivoirienne, Laurent Gbagbo, son épouse, Simone Ehivet Gbagbo, au ministre Charles Blé Goudé, ainsi qu’à tous "prisonniers politiques, civils et militaires pour leur résistance héroïque face à l’agression injuste".

EDS déplore les victimes de la crise post-électorale

Cette crise a occasionné "des milliers de morts, des blessés et a contraint des milliers de nos frères et sœurs à l’exil", a expliqué M. Georges, rappelant que "le seul péché" a été d’être "des pro-Gbagbo", ce qui leur a valu de voir leurs "biens et comptes bancaires injustement confisqués par les tenants actuels du pouvoir", a souligné le président de EDS.

La plateforme a salué "la mémoire" de tous les disparus que cette crise post-électorale, et a souhaité "un réarmement moral, physique et psychologique" à toutes les personnes qui ont été marquées par cette crise.

Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), est une plateforme politique de l’opposition ivoirienne. Elle est essentiellement constituée de partis politiques de l’opposition, dont le FPI de l’ex-président Laurent Gbagbo.