Côte d'Ivoire : Les jours de Benjo sont comptés à la Mairie du Plateau

Noël Akossi Benjo pourrait être éjecté de la Mairie du Plateau

Noël Akossi Benjo est visiblement sur un siège éjectable à la Mairie du Plateau. C'est le moins que l'on puisse dire eu égard à la procédure judiciaire qui vise le premier magistrat de la commune du Plateau.

Noël Akossi Benjo, victime d'un complot politique ?

Les élections municipales et régionales sont fixées au 13 octobre prochain. Mais en attendant cette échéance, des jours sombres s'annoncent pour Noël Akossi Benjo. Le Maire PDCI du Plateau pourrait être visé, les jours à venir, par un mandat d'arrêt international lancé par les autorités ivoiriennes. Cette affaire fait suite à la découverte de 2 milliards de FCFA sur un compte dormant d'un fournisseur de l'État ayant, entre autres, la mairie du Plateau comme client. Ainsi, dans le cadre de cette affaire de blanchiment de capitaux, Mme Edwige N'Goran, directrice des finances et de la comptabilité de ladite mairie, a été arrêtée et écrouée.

Après la convocation de son directeur de cabinet, c'est maintenant le Maire Benjo lui-même qui est dans l'oeil du cyclone. En effet, des éléments de la brigade de recherches de gendarmerie s'étaient rendus à la Mairie du Plateau, le 24 juillet dernier, pour porter une convocation au maître des lieux. Mais celui-ci était absent du fait d'un voyage à l'extérieur du pays, précisement au Maroc.

Aussi, certaines sources proches du dossier indiquent qu'un mandat d'arrêt international serait bientôt lancé contre ce proche d'Henri Konan Bédié, farouche opposant au Parti unifié. La décision pourrait être actée au prochain Conseil des ministres. En pareille occurrence, la Mairie du Plateau pourrait être mise sous tutelle.

Un proche du Maire dénonce donc un complot politique dont serait victime l'ancien PCA de la Société ivoirienne de raffinage (SIR). « On veut neutraliser Bendjo et l’empêcher d’être candidat. L’objectif c’est de fragiliser sa position au sein de l’appareil du PDCI », a-t-il déclaré, avant d'ajouter : « C’est une affaire purement politique. »

Notons que Noël Akossi Benjo a récemment été primé au Maroc comme le meilleur Maire d'Afrique. Pour les prochaines élections municipales, il aura en face de lui Fabrice Sawegnon qui est présenté comme le candidat que le pouvoir voudrait installer au Plateau pour punir l'entêtement du PDCI de Bédié à tenir tête au Président Alassane Ouattara.