Nigeria : Une frappe aérienne de l'armée nigériane cible une cache du groupe Boko Haram

Un raid de l'armée nigériane contre Boko Haram

L'armée nigériane est de plus en plus active contre Boko Haram. Dans sa volonté de mettre définitivement sous éteignoir la secte islamiste, le président Muhammadu Buhari a autorisé son armée à effectuer un raid sur un cantonnement de ce groupe terroriste.

Boko Haram sous le feu de l'armée nigériane

Une récente frappe aérienne menée par l'armée nigériane a touché la cache des combattants du groupe Boko Haram, dans l'État de Borno, dans le nord-est du pays, a déclaré samedi un porte-parole.

Ibikunle Daramola, porte-parole des Forces aériennes nigérianes, a indiqué que l'attaque réussie avait été effectuée vendredi dans la localité de Daban Masara, où un groupe de terroristes, dont le nombre est indéterminé, auraient été tués par la frappe.

Le porte-parole a par ailleurs ajouté que l'Alpha Jet avait largué avec succès ses bombes sur les cibles en procédant à des frappes successives et que ces frappes ont conduit à une destruction massive des immeubles ciblés, ainsi qu'à la neutralisation de plusieurs combattants du groupe islamiste.

Le Nigeria a considérablement progressé dans sa lutte contre le groupe terroriste. Il a notamment délogé les combattants de la forêt de Sambisa, où se trouvait le plus grand camp d'entraînement du groupe d'Abubakar Shekau dans le pays.

Notons que depuis 2009, Boko Haram serait responsable de la mort de plus de 20 000 personnes et aurait contraint 2,3 millions d'autres personnes à fuir les zones à risque.