Côte d’Ivoire : Mandaté par Bédié, ce que Simone Gbagbo a confié à Billon

Jean-Louis Billon libre le message de Mme Gbagbo a Bédié
Par Gary SLM
Publié le 19 août 2018 à 11:32 | mis à jour le 19 août 2018 à 11:32

Jean-Louis Billon est officiellement le premier cadre du PDCI à rendre visite à Laurent Gbagbo et Blé Goudé, mais aussi à Mme Simone Gbagbo. Ces visites étaient des missions officielles pour le compte du PDCI puisqu’elles ont été décidées par Henri Konan Bedié en personne.

Jean-Louis Billon a bien été envoyé chez les Gbagbo par Henri Konan Bédié

Jamais un homme n’aura été autant au cœur de la politique ivoirienne que Laurent Gbagbo, incarcéré à La Haye dans le cadre d'une poursuite de la CPI contre lui pour de supposés crimes contre l’humanité. Quasiment tous les politiciens de tous bords en Côte d’Ivoire se sont succédé au pas de porte de la prison de Scheveningen. Jean-Louis Billon, secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) chargé de l’Information, de la communication et de la propagande, y était lui aussi.

Sans révéler le contenu de ses échanges avec l’ancien président, M Billon affirme que Laurent Gbagbo et Blé Goudé vont bien. Il a lancé lors du meeting du PDCI à Gagnoa, en hommage à Henri Konan Bédié : « Peuple de Gagnoa, Laurent Gbagbo et Blé Goudé vont bien et nous souhaitons qu’ils reviennent au pays parmi nous ».

Ce leader qui est un des possibles candidats du PDCI à l’élection présidentielle de 2020 a expliqué qu’il avait été mandaté par Henri Konan Bédié pour rendre cette visite à ces deux leaders ivoiriens que son Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Le message de Simone Gbagbo pour Henri Konan Bédié

M. Billon a aussi fait savoir aux militants de son parti rassemblés au stade Biaka Boda que « le président Henri Konan Bédié a mandaté le Pdci pour rendre visite à Mme Simone Ehivet Gbagbo » quelques jours après sa sortie de prison.

Là aussi, il donne des nouvelles rassurantes de l’ex-première dame qui « va bien ». Mme Gbagbo, selon lui, l’a chargé de « dire au président Bédié qu’il n’est pas seulement le sphinx de Daoukro, il est le sphinx de toute la Côte d’Ivoire ».


Il faut dire que le PDCI cherche à s’allier avec le FPI de Laurent Gbagbo pour faire barrage au RHDP dont il n’est plus membre depuis peu, à l’élection présidentielle de 2020. La division au sein de la mouvance présidentielle est née du refus du RDR du président Alassane Ouattara d’une alternance à la tête du pays en faveur du PDCI.

Le camp présidentiel favorise des primaires au sein du RHDP pour désigner le prochain candidat de la majorité, ce qui a fâché le parti dirigé par Henri Konan Bédié qui a ensuite claqué la porte de ce rassemblement.