Centrafrique : Kidnappés à Bria, deux Casques bleus et un gendarme libérés

Libération des deux Casques bleus de la Minusca

Deux casques bleus de l'unité de la police de la mission onusienne en Centrafrique Minusca (UNPOL) et un commandant de la compagnie de gendarmerie de la ville centrafricaine de Bria, pris en otage vendredi dernier, ont été libérés samedi.

Libération des deux Casques bleus de la Minusca

Après leur rapt, le vendredi dernier, l'on était sans nouvelles des deux Casques bleus et du gendarmes enlevés par un groupe armé dans la localité de Bria (centre-nord). Des négociations pour leur libération se sont déroulées, a reconnu Arsène Kongbo.

Le député de Bria a cependant signalé que les captifs ont été relâchés en échange de la libération des éléments rebelles qui étaient entre les mains des Casques bleus et qui attendaient leur transfert, en avion, vers Bangui, la capitale centrafricaine, pour être présentés aux autorités judiciaires et, au besoin, répondre de leurs actes devant la justice.

Mercredi dernier, des éléments armés reconnus comme étant les auteurs de nombreux forfaits à Bria ont en effet été appréhendés par un chef anti-balaka surnommé Bokassa avant d'être remis aux casques bleus à Bria.

Jeudi, pour manifester leur mécontement envers cette arrestation, des éléments armés de l'ex-Séléka ont d'abord tiré aveuglement dans la ville, puis enlevé vendredi ces deux soldats onusiens de l'unité de la police de la MINUSCA, ainsi qu'un gendarme de la localité.