Mali : L'attaque contre les Casques bleus revendiquée par un groupe jihadiste

Un groupe jihadiste revendique l'attaque contre les casques bleus
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 octobre 2018 à 17:07 | mis à jour le 30 octobre 2018 à 17:07

L'on en sait un peu plus sur la mort des deux Casques bleus burkinabè dans le Nord-Mali, le week-end dernier. Nosrat al-Islam Wal Mouslimine, un groupe jihadiste, vient de revendiquer cette attaque qui a également fait cinq blessés parmi les soldats de la paix.

Les Casques bleus, victimes d'un groupe jihadiste

L'attaque menée samedi près de Tombouctou (nord) contre le contingents burkinabè des casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été revendiquée, ce lundi, par la coalition Nosrat al-Islam Wal Mouslimine, a rapporté l'agence mauritanienne en ligne Al-Akhbar en citant une vidéo de l'organisation jihadiste.

Ce média basé à Nouackchott est généralement bien informée sur l'activité des groupes terroristes dans le nord du Mali.

« L'opération a été menée par 80 djihadistes, dont deux kamikazes », a précisé Al-Akhbar en citant un porte-parole de l'organisation terroriste. Il s'agit d'un message adressé au Burkina Faso qui doit « revoir sa politique qui a provoqué l'insécurité des Burkinabè », a poursuivi ce porte-parole parlant la tête encagoulée.


Notons que cette attaque contre le camp de la MINUSMA à Ber près de Tombouctou a entraîné la mort de deux casques bleus burkinabè. Quelques heures plus tard, une bombe a visé des Casques bleus dans la région de Mopti (centre), blessant quatre soldats togolais.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp