Nigeria : Le convoi du Gouverneur Kashim Shettima attaqué par Boko Haram

Une attaque présumée de Boko Haram fait 3 morts

Le groupe terroriste Boko Haram a encore frappé, mardi soir à la frontière nigéro-camerounaise. La cible était le convoi du gouverneur Kashim Shettim qui se rendait dans la localité de Gamboru.

Une attaque présumée de Boko Haram fait 3 morts

Au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées mardi soir dans une attaque imputée à la secte islamiste Boko Haram dans l'Etat nigérian de Borno (nord-est). A en croire des témoins sur place, le gouverneur Kashim Shettima et son entourage se rendaient vers la ville frontalière de Gamboru, proche du Cameroun, lorsque des hommes armés ont ouvert le feu sur l'arrière de leur convoi.

Un collaborateur du gouverneur et un soldat appartenant à sa garde rapprochée font partie des trois victimes, d'après l'une de ces sources. Selon un conseiller de M. Shettima qui a requis l'anonymat, le gouverneur est sain et sauf.

Kashim Shettima, qui quittera son poste au terme de deux mandats de quatre ans, est en campagne pour un poste de sénateur à l'occasion des élections présidentielle et législatives de samedi au Nigeria.

Boko Haram n'a certes pas encore revendiqué cette attaque, mais le mode opératoire et la zone dans laquelle l'attentat a été perpétré indique qu'il s'agit de cette secte. Les attaques menées par ce groupe désireux d'établir un Etat islamique dans le nord-est du pays avaient entraîné un report de six semaines des élections générales de 2015.