Côte d'Ivoire : KKB plaide le retour de Gbagbo et Blé Goudé auprès de Gon Coulibaly

KKB plaide le retour de Gbagbo et Blé Goudé auprès du PM
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 février 2019 à 17:15 | mis à jour le 20 février 2019 à 17:15

Le retour en Côte d'Ivoire de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé est au cœur des tractations au sein de la classe politique ivoirienne. Kouadio Konan Bertin dit KKB a rencontré le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly afin d'étudier en profondeur cette question.

Le plaidoyer de KKB pour Gbagbo et Blé Goudé

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ne sont plus détenus dans le pénitencier de Scheveningen. A la faveur de leur acquittement et de leur mise en liberté (conditionnelle), l'ancien président ivoirien réside en Belgique, et l'ex-leader des jeunes patriotes se trouve dans un hôtel au Pays-Bas. Tous deux attendent un éventuel appel au fond du procureur de la Cour pénale internationale (CPI). Cependant, plusieurs voix s'élèvent pour demander un retour de ces deux Ivoiriens en Côte d'Ivoire.

Kouadio Konan Bertin alias KKB fait partie de ceux qui plaident le retour au bercail de ses deux "frères". Pour l'ancien Député de Port-Bouët, qui n'a cessé de rendre visite aux deux prisonniers ivoiriens de La Haye, il convient de bâtir la paix en Côte d'Ivoire avec toutes les filles et tous les fils du pays. A cet effet, maintenir ses deux compatriotes loin de la mère-patrie ne pourra que renforcer la division entre Ivoiriens.

L'ancien président des jeunes du PDCI s'est donc rendu, ce mercredi, auprès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour engager des discussions afin de trouver un consensus permettant à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de retrouver la chaleur des leurs.

« Le président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont libérés. S’ils sont en liberté, il faut qu’ils rentrent dans leur pays », a déclaré le candidat malheureux à la présidentielle de 2015 au sortir de la rencontre avec le chef du gouvernement. Reconnaissant tout de même la situation qui prévalait lors du transfèrement de l'ancien président à la CPI, KKB ajoute : « Nous savons tous comment Laurent Gbagbo est parti de la Côte d’Ivoire. Il n’est pas allé en balade. Nous savons aussi le contentieux politique qu’il a laissé derrière lui. Alors son retour doit faire l’objet de discussion de sorte que s’il revient en Côte d’Ivoire, cela participe à consolider la paix. »

Kouadio Konan Bertin reconnaît toutefois que le Président Alassane Ouattara a déjà beaucoup fait en prenant une ordonnance d'amnistie pour libérer environ 800 prisonniers, dont l'ex-première dame Simone Gbagbo. Mais « il y a une petite poignée qui reste encore en prison ». Il souhaite donc que « le chef de l’Etat termine en beauté ce qu’il a bien commencé » afin de contribuer à la décrispation totale du climat politique.

KKB indique cependant que tout cela devrait se faire dans le cadre d'une discussion inter-Ivoiriens.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Dj Arafat: Le medecin de la clinique explique tout sur sa mort
02