Côte d'Ivoire : Jeannot Ahoussou-Kouadio défie Ouattara au Sénat

Jeannot Ahoussou-Kouadio défie Ouattara au Sénat
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 mars 2019 à 10:28 | mis à jour le 30 mars 2019 à 10:58

Jeannot Ahoussou-Kouadio est sur un siège éjectable depuis son refus d'adhérer au RHDP unifié. Le président du Sénat attend de voir à quelle sauce il sera mangé d'ici l'ouverture de la session de l'Institution qu'il dirige.

Jeannot Ahoussou-Kouadio comme Guillaume Soro ?

"Après le 26 janvier, tu n'es pas RHDP tu libères le tabouret", telle était la menace d'Adama Bictogo, PCO du Congrès constitutif du RHDP unifié. Cette menace a été mise à exécution avec la retentissante démission de Guillaume Soro de la Présidence de l'Assemblée nationale le 8 février dernier.

Au nombre des Présidents d'Institution qui n'ont pas assisté à cette assemblée du RHDP se trouve Jeannot Ahoussou-Kouadio. Le Président du Sénat est en effet issu du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) et a réaffirmé à maintes reprises son attachement à Henri Konan Bédié. L'ancien Premier ministre avait par ailleurs clarifié sa position en indiquant qu'il ne serait pas au congrès du Parti unifié. Il n'a cependant pas encore démissionné de la tête de l'institution sénatoriale, comme l'a fait le président de l'autre chambre du Parlement ivoirien.

N'empêche que les jours d' Ahoussou-Kouadio à la tête de cette institution sont comptés. Il ne souhaite certes pas rendre le tablier, mais il se dit « disponible » quant à la décision que prendra le Président Alassane Ouattara.

L'ouverture solennelle de la session du Sénat aura lieu début avril, à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d'Ivoire. Le Président de la République s'accommodera-t-il d'une personnalité qui n'est pas de son bord politique pour diriger cette Institution qui lui est chère ?



Articles les plus lus