Couper-décaler: Ariel Sheney '' Je ne suis pas en conflit avec Arafat''

Ariel Sheney et Arafat
Par Mael Espoir
Publié le 18 avril 2019 à 19:25 | mis à jour le 18 avril 2019 à 19:36

L’étoile montante du Couper-Décaler, Ariel Sheney, a refusé de classer Arafat Dj au rang des personnes qui en voudrait à son succès, et a préciser qu'il n'est pas en conflit avec son ex-mentor.

Ariel Sheney confie "Arafat DJ ne peut pas être jaloux de moi"

Contrairement aux nombreuses spéculations sur la toile qui ont fait suite à la vidéo publiée par Arafat Dj, accusant ce dernier de jalouser l’impressionnant succès de son ex-poulain, notamment avec son tout dernier single intitulé Amina, Jean Ariel Srè, dit Ariel Sheney a refusé de classer son ex-mentor au rang des personnes qui jalousent son succès actuel :

« Arafat ne peut pas être jaloux de moi, je suis son fils, il est mon père. Il fait partie de ceux qui ont fait la pub de la chanson Amina », a-t-il confié à un média ivoirien, avant d’ajouter que le boss de la Yorogang a également apprécié le clip. «  Il a kiffé le clip, il n’a pas hésité à m’appeler pour me dire Félicitations ».

Le petit nouchi d’Abobo a par ailleurs précisé qu’il n’est pas en conflit avec son mentor. « Je ne suis pas en conflit avec Arafat, c’est quelqu’un qui m’a aidé, nos relations à ce jour sont bonnes  », a soutenu Ariel Sheney.

Retour sur la séparation d’Ariel Sheney et Arafat Dj

Alors qu’il s’était retiré au Benin du fait de la crise post-électorale qui a secoué la Côte d’Ivoire en 2010-2011, Ariel Sheney a reçu la proposition d’Arafat DJ de rentrer au pays afin d’intégrer son écurie, la Yorogang production. Après plusieurs années de collaboration sanctionnées par de nombreuses productions, qui ont révélé le jeune arrangeur-chanteur, Ariel Sheney a décidé de se retirer de la Yorogang, à l’issue de plusieurs malentendus avec son mentor.

« Les blessures, j’en ai eu assez. Avec tout le respect que je dois à la nation ivoirienne et aux fans de la Yôrôgang, je tiens à le dire haut et fort que je ne suis plus sous la Yôrôgang Production », a-t-il martelé. Une décision que n’a pas du tout appréciée le Yôrôbô qui a traité son ex-poulain de traitre et d'égoïste. Ce fut alors le début d'une guerre ouverte entre les deux faiseurs de Couper-Décaler. Dans leurs différentes productions, ils n'hésitaient pas à se lancer des piques.

Mais le 28 décembre dernier, le jeune Ariel Sheney a fait irruption au concert d’Arafat, et s’est mis à genoux publiquement pour implorer le pardon de son ‘’ Père’’. Chose que va lui accorder Arafat, et les deux hommes ont dit avoir enterré la hâche de guerre.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao quitte Paris et rentre en catimini à Abidjan