Santé : La poliomyélite signe son retour au Cameroun

La poliomyélite de retour au Cameroun

Le ministère de la Santé publique camerounais a confirmé qu’un cas de poliomyélite a été enregistré dans la région de l’Extrême-nord. Cela faisait quatre ans que le pays n’avait plus recensé de cas relatif à cette maladie.

La poliomyélite refait surface au Cameroun.

Quatre ans après le Cameroun se retrouve à nouveau confronté au poliovirus. L’information a été donnée le 29 mai par le ministère camerounais de la Santé. Dans un communiqué publié mercredi, le ministère révèle la survenue « d’une nouvelle épidémie de poliomyélite suite à la confirmation d’un cas de poliovirus de type 2 détecté dans des prélèvements effectués dans l’environnement à Mada ». Une localité frontalière avec le Tchad et le Nigeria située dans la région de l’Extrême-nord du pays.

Selon le communiqué, un délai de 90 jours a été défini pour « stopper la transmission du virus au sein de la population sur l’étendue du territoire national ». Le gouvernement indique que la lutte contre cette maladie est « une urgence de santé publique ». Il annonce des mesures pour y faire face, notamment « l’organisation de campagne de vaccination de riposte ». Seul bémol, « il s’agit d’une zone où l’on enregistre des mouvements transfrontaliers importants de populations, et quelques fois, de refus de vaccin »,comme l'a indiqué une source du ministère jeudi à l’AFP.

Ce cas de poliomyélite survient alors le Cameroun était engagé à atteindre sa lutte contre la poliomyélite. Cette maladie touche surtout les enfants de bas âge. Elle est causée par un virus qui envahit le système nerveux et peut engendrer des paralysies irréversibles en quelques heures. Le vaccin reste jusqu’ici le seul moyen de prévention de la maladie.