Senégal: Le frère de macky Sall impliqué dans un scandale

Macky sall lors de son investure, pour son second mandat. 
Credit photo:SEYLLOU (AFP)

Aliou Sall, est impliqué dans un scandale de corruption. Le frère du président sénégalais Macky Sall, est accusé par la chaine britannique BBC, d’avoir perçu des pots-de-vin concernant l’attribution de deux concessions de pétrole et de gaz. Les faits remontent à l'époque où Aliou Sall travaillait dans l'entreprise du business man Franck Timis, entreprise ayant obtenu les concessions au large du Sénégal.

Alliou Sall au cœur d'une affaire de corruption

Ce n'est pas la première fois que le frère du president sénégalais est accusé de corruption. Cependant, Alliou Sall ne se reconnait pas dans de telles accusations et menace même de deposer une plainte. La chaine a pourtant produit des documents confidentiels concernant cette affaire. Rfi indique qu'en 2012, l'operateur économique Franck Timis a obtenu deux concessions de gaz et de pétrole.

Ces deux contrats ont été validés par le président sénégalais Macky Sall. Pour corroborer ses dires, la BBC publie un email de Franck Timis qui date de 2014. L’homme d’affaires y indique que 250 000 dollars doivent être versés à l’État sénégalais en règlement de taxes sauf que l’argent se retrouve sur le compte de la société, Agitrans, qui est dirigée par Aliou Sall. Les avocats de Aliou Sall ont apporté un démenti face à ces accusations et ont même menacé de porter plainte contre la chaine BBC.

Comme relaté par Rfi "En 2016, la multinationale britannique BP a racheté les concessions sénégalaises de Franck Timis pour 250 millions de dollars. Nos confrères publient l’accord confidentiel entre les deux parties : il est indiqué que Franck Timis va toucher de BP dans les 40 prochaines années entre 9 et 12 milliards de dollars de redevances.

"L'homme d'affaires Franck Timis réfute également ces accusations de corruption. Franck Timis dément avoir graissé la patte de qui que ce soit lors de l'obtention de ces deux concessions. Il ne se reconnait donc dans aucun versement illégal.