Cameroun : D’importantes découvertes dans le sous-sol du pays

Nouveaux gisements miniers au Cameroun
Par Ange Atangana
Publié le 15 juin 2019 à 19:36 | mis à jour le 15 juin 2019 à 19:36

Le quotidien gouvernemental du Cameroun vient de révéler que 300 nouveaux gisements miniers ont été découverts dans le pays. Une étude financée pendant cinq ans par la Banque mondiale a permis d’arriver à ce résultat.

Plusieurs centaines de nouveaux gisements miniers découverts au Cameroun.

Le Cameroun dispose d’un fort potentiel minier. Alors que quelques sites sont déjà en exploitation, de nouveaux gisements miniers viennent d’être découverts. Dans son édition de vendredi, le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune révèle que 300 nouveaux sites ont été recensés dans le pays.

Ces nouveaux gisements miniers se repartissent dans cinq régions : Nord, Est, Sud, Centre, Adamoua et Ouest. Ceux-ci regorgent essentiellement des minerais tels que le zinc, l’or, des terres rares, l’uranium, le nickel, le rutile et le manganèse, comme le rapporte le journal. Ces richesses ont été découvertes à l’issue d’une étude menée pendant cinq ans (2014-2019) par les experts du Programme de Renforcement des Capacités dans le Secteur Minier (PRECASEM). Cette recherche a été financée à hauteur de 34,8 milliards de francs CFA par la Banque mondiale.


D’après le ministre des Mines camerounais, le potentiel du Cameroun « n’est connu qu’à 40% », d’où la nécessité de cette étude. Le ministre Dodo Ndoke Gabriel, cité par Cameroon Tribune, a annoncé que ces nouvelles richesses du sol seront présentées au mois de septembre. Ce sera à l’occasion de la 3e édition de la Conférence Internationale d’Investissement des Mines et Exhibition du Cameroun (CIMEC). Elle va se dérouler à Yaoundé du 2 au 4 septembre 2019.