Présidentielle: Hamed Bakayoko en campagne pour Amadou Gon ?

Hamed Bakayoko en campagne pour Gon ?
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 juin 2019 à 20:30 | mis à jour le 21 juin 2019 à 20:30

Hamed Bakayoko serait-il déjà en campagne pour Amadou Soumakro en ce qui concerne la présidentielle de 2020 ? À l'inauguration de l'hôpital général Félix Houphouët-Boigny, le ministre d' État, ministre de la Défense a donné l'impression d'animer un meeting en hommage au Premier ministre ivoirien.

Hamed Bakayoko encense Amadou Gon Coulibaly

Vêtu d'un boubou blanc, surmonté par un chapeau de la même couleur, Hamed Bakayoko n'a pas boudé son plaisir face à ses administrés de la commune d' Abobo. Le ministre de la Défense a "vendu" Amadou Gon Coulibaly aux Abobolais. "Vous êtes quelqu'un de compétent. Ceux qui ont fait l'école avec vous depuis Dabou disent que vous étiez fort à l'école... Ceux qui ont fait le BNETD avec vous disent que vous étiez un cadre compétent. Vous avez été un ministre compétent et vous êtes un Premier ministre compétent. Il y a des gens qui apprécient et essaient de voir comment essayer de vous rassembler pour avancer. Et puis il y en a qui sont jaloux, ils vont dire il est compétent, mais... laissez-nous nous occuper de ça, avancez dans votre chemin avec le président Alassane Ouattara", a dit l'ex-ministre de l' Intérieur.

Hamed Bakayoko, parlant toujours du Premier ministre ivoirien, a précisé qu' il "n'est pas évident d'avoir un cadre compétent, politique, qui a un sens élevé de l' État, qui est intègre".

La question de la succession d' Alassane Ouattara continue de susciter un débat dans la classe politique ivoirienne. Des sources avancent que le président ivoirien n'entendant pas briguer un 3e mandat en 2020 a décidé de positionner Amadou Gon Coulibaly comme son successeur. En tout cas, Hamed Bakayoko est déjà en campagne. Il a vanté les qualités de son "grand frère" sans toutefois oublier de rappeler que le pacte signé à La Mecque en mai 2019 est solide et sérieux.


Le moins qu'on puisse dire, c'est que le ministre de la Défense semble résolument engagé à faire la promotion du chef du gouvernement ivoirien.