Côte d' Ivoire : Guillaume Soro reçoit le soutien de la Turquie pour 2020

Guillaume Soro a frappé un grand coup en Turquie

Guillaume Soro en visite en Turquie
Par K. Richard Kouassi
Publié le 15 juillet 2019 à 12:00 | mis à jour le 15 juillet 2019 à 12:12

Guillaume Soro se prépare activement pour la présidentielle de 2020. L'ex-président de l' Assemblée nationale ivoirienne tisse ses relations et tente d'obtenir du soutien hors de la Côte d' Ivoire.

Guillaume Soro reçu par les autorités turques

Guillaume Soro rêve du fauteuil présidentiel depuis qu'il a "libéré le tabouret", à sa démission de l' Assemblée nationale le 8 février 2019. Le député de Ferkessédougou, désormais à la tête du Comité politique, un "nouveau cadre d’expression politique" censé "proposer une nouvelle offre politique aux Ivoiriens", créé en début d'année, l'ancien chef de la rebellion ivoirienne prépare la future bataille contre ses alliés d'hier.

Dans cet objectif, Guillaume Soro multiplie les voyages au-delà des frontières. Selon le site officiel du président du Comité politique, l' ex-Premier ministre d' Alassane Ouattara a séjourné récemment en Turquie, où il a été reçu par le maire adjoint d'Osmangazi, Cem Kürşad Hasanoğlu.

"Nous avons accueilli Guillaume Soro, ancien Premier ministre et ancien président de l’ Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, à Bursa en tant que municipalité d’ Osmangazi et lui avons souhaité du succès dans sa candidature à la présidence", a confié Cem Kürşad Hasanoğlu dont les propos sont repris par le site guillaumesoro.ci. Notre source nous apprend que Guillaume Soro et son hôte ont échangé des présents.

De l'autre côté, dans les colonnes du journal Générations Nouvelles, Daouda Coulibaly, proche du député de Ferké annonce que "Guillaume Soro rentre au pays pour lancer un appel". Le président de la Jeunesse Kigbafori Soro (JKS) va plus loin en révélant que, dans la bataille pour la conquête du pouvoir d' Etat, l'épouse d' Alassane Ouattara "soutiendra" Guillaume Soro. Une information qui apparaît surprenante d'autant plus que le président ivoirien et son ancien protégé sont en rupture de ban.


Aussi, Daouda Coulibaly indique que le "pouvoir saura qu'il (Soro, NDLR) n'a pas perdu son charisme ni son leadership". Ce fidèle du "leader générationnel" assure que son mentor sera installé dans le fauteuil présidentiel par les jeunes.




Articles les plus lus