Présidentielle 2020: Voici la promesse de Bédié à Laurent Gbagbo

Henri Konan Bédié prêt à se plier en quatre pour Gbagbo

Bédié fait une promesse à Laurent Gbagbo
Par K. Richard Kouassi
Publié le 13 août 2019 à 15:00 | mis à jour le 13 août 2019 à 15:20

On le sait, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié se sont vus en Belgique, le lundi 29 juillet 2019. Les deux anciens présidents ont échangé durant deux heures sur l'actualité sociopolitique ivoirienne. Pour le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition), l'heure est à la coalition afin de dégager Alassane Ouattara en 2020. Et pour convaincre le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), "N'Zuéba" serait prêt à se plier en quatre.

Bédié invite Laurent Gbagbo à Paris

Les échanges entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, longtemps annoncés, ont finalement eu lieu le lundi 29 juillet 2019, à Bruxelles. La question de l'alliance n'a pas été abordée par les deux personnalités politiques ivoiriennes. C'est ce qu'a confirmé Me Habiba Touré, avocate de Laurent Gbagbo. "L'alliance n'a absolument pas été abordée. Ce n'était absolument pas l'objet de la rencontre. C'était la rencontre de deux frères qui ont pu être en désaccord et qui aujourd'hui ont décidé, et on considère d'ailleurs que c'est un grand pas vers la réconciliation ; ils se sont assis, ils ont discuté, ils se sont embrassés, ils se sont salués et c’était ça l’objet de la rencontre", a précisé l'avocate suite à la rencontre.

Henri Konan Bédié devra donc attendre un peu encore avant d'embarquer l'époux de Simone Gbagbo dans une coalition en vue de faire partir le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, alliance au pouvoir). Visiblement, le "bouddha" de Daoukro ne désespère pas. Mieux, il s'engage à discuter avec Affi N'Guessan, le grand rival de Laurent Gbagbo pour le contrôle du FPI afin de l'amener à reconnaître le "Woody" de Mama comme le maitre incontesté du parti à la rose.

À Bruxelles, le patron du PDCI a fait une promesse à Laurent Gbagbo, au cas où ce dernier le soutenait dans la quête du pouvoir. À en croire Jeune Afrique, Bédié serait prêt à gouverner avec l'ex-pensionnaire de La Haye. Et comme pour montrer sa bonne foi, "N'Zuéba" a décidé d'inviter son "jeune frère" à la cérémonie de remise du prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, qui se tiendra en octobre, à Paris.



Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d'Arafat dj: Voici les héritiers de ses droits d'auteur