Des Gabonais lancent KeeCash pour faciliter l'e-commerce en Afrique

A travers cette application, ils veulent faire bénéficier aux Africains des services internet jusque-là absents sur le continent.

Keecash au service des internautes africains.
Par Ange Atangana
Publié le 23 août 2019 à 17:43 | mis à jour le 23 août 2019 à 17:43

Trois jeunes gabonais se sont associés pour lancer Keecash. Il s'agit d'une application permettant aux Africains d'accéder à des services en ligne souvent non disposibles en Afrique comme Amazon ou Netfix.

Keecash pour vulgariser l'e-commerce en Afrique.

Avec un écosystème encore « embryonnaire », l’Afrique n’attire pas encore les géants de la vente en ligne. Des millions d’Africains restent à ce jour privés des services comme Amazon, EBay ou encore la plateforme de streaming Netflix. C’est pour offrir ces services que trois jeunes gabonais ont lancé Keecash.

Il s’agit d’une application permettant d’accéder aux services énumérés à travers le mobile money. Cette alternative étant très prisée sur le continent où le taux de bancarisation, surtout en Afrique subsaharienne, est parmi les plus faibles de la planète. Keecash permet donc aux utilisateurs africains de bénéficier des services d’Amazon, EBay, d’écouter la musique sur Spotify ou encore de jouer à certains jeux en ligne.

Keecash est l’œuvre de Hol Mayissa (ingénieur en automatique), Adrien Adjayeno (ingénieur en Java Jee) et Gilles Moukoumi (ingénieur en informatique décisionnelle). Ils comptent s’appuyer sur la percée de l’accès aux services internet et du numérique pour atteindre le plus grand nombre.


Outre les domaines du streaming, des jeux et de l’e-commerce, Keecash offre également des formations certifiées en ligne. Les co-fondateurs de cette application notent une augmention de 35% du nombre de clients enregistrés sur la plateforme ces six derniers mois. L’application fêtera son premier anniversaire 31 août prochain.