Foot : La CAF secouée par un nouveau scandale, ce qu'il se passe

Plusieurs pays n'ont pas encore reçu les paiements liés à la CAN 2019.

La CAF traverse une crise financière.
Par Ange Atangana
Publié le 13 septembre 2019 à 17:30 | mis à jour le 13 septembre 2019 à 17:30

Selon une enquête, la Confédération africaine de football (CAF) traverse une crise financière. Des documents révèlent que plusieurs pays dont le vainqueur de la CAN 2019, attendent leurs primes.

Après la CAN 2019, des tensions de trésorerie semblent miner la CAF.

Malgré la tutelle de la FIFA, les scandales semblent ne pas en finir à la Confédération africaine de football (CAF). Cette fois, c'est un nouveau scandale financier qui émaille l'instance dirigée par le Malgache Ahmad Ahmad.

Selon le journaliste britannique d'origine nigériane Osasu Obayiuwana, la CAF connaît des tensions de trésorerie. S'appuyant sur un document présenté en juillet par le président de la Commission des Finances, le Marocain Faouzi Lekjaa, il révèle que l'instance connaîtra un déficit de 6 millions de dollars à la fin de l’année.

Conséquence, la CAF n'a pas encore (totalement) honoré ses engagements envers les Fennecs d'Algérie, vainqueurs de la dernière CAN 2019. Les Algériens doivent percevoir 4,5 millions de dollars. Selon Africatopsport, il manque 400 000 dollars à la prime des Algériens. Les Lions de la Téranga, finalistes malheureux, doivent recevoir 2,5 millions de dollars. Troisièmes de ce tournoi, les Super Eagles du Nigeria doivent empocher 2 millions de dollars.

Outre ces lauréats, l'Espérance de Tunis, vainqueur de la dernière Ligue des champions africaine, n'a pas encore reçu sa prime. Plusieurs sources affriment que Faouzi Lekjaa a indiqué lors de la présentation de ce rapport que le déficit de la CAF pourrait atteindre 120 millions de dollars d'ici dix ans.



Articles les plus lus