PDCI : Bédié réhabilite le "soldat perdu" Kouadio Konan Bertin

Henri Konan Bédié et Kouadio Konan Bertin font la paix

Kouadio Konan Bertin reçu en audience par Henri Konan Bédié
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 octobre 2019 à 10:35 | mis à jour le 19 novembre 2019 à 11:58

Kouadio Konan Bertin a été reçu en audience, ce lundi 14 octobre 2019, par Henri Konan Bédié à sa résidence de Cocody. Cette rencontre entre le "Père" et le "Fils" du PDCI dénote d'une volonté de rapprochement après plusieurs années de brouilles.

Henri Konan Bédié et Kouadio Konan Bertin font la paix

Kouadio Konan Bertin était en froid avec Henri Konan Bédié depuis le congrès de 2013. Ce désamour entre le Président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) et le président des jeunes d'alors était la résultante d'un désaccord lié à la coalition du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), dont faisaient parties le RDR et le PDCI.

Alors que Bédié militait pour le soutien à un candidat du RHDP, en l'occurrence le Président Alassane Ouattara, KKB optait plutôt pout une candidature d'un militant actif du PDCI. N'étant pas suivi dans sa démarche, l'ancien Député de Port-Bouët s'est porté lui-même candidat à la Présidentielle de 2015. Cette fronde lui a donc valu d'être traité de "soldat perdu".

Après plusieurs tractations et tentative de rapprochement, Kouadio Konan Bertin a finalement été reçu en audience, ce lundi par le Président Bédié. A un an de l'élection présidentielle de 2020, l'hôte du Sphinx de Daoukro dit être revenu « reprendre du service », prenant le soin de préciser qu'il n'est « pas de retour » au PDCI, car il n'a jamais quitté le parti. « Je n’ai jamais trahi le PDCI une seule seconde, ni en mémoire, ni en pensée et en parole, encore moins en action », précise-t-il.

Eu égard à tous les commentaires qui ont fusé çà et là à propos de ses relations avec Bédié, Kouadio Konan Bertin a indiqué : « Je suis venu aujourd’hui faire la paix avec mon père Bédié, je veux le dire à tous les Ivoiriens. » Avant d'ajouter : « Aujourd’hui, vous pouvez le dire haut et fort que l’intrépide et irréductible soldat perdu est retrouvé dans la cour du Général Bédié. Ma place sera celle que le président du parti voudra bien me donner. »


Notons que le PDCI a lancé la reconquête du pouvoir d'Etat après avoir quitté la majorité présidentielle du RHDP unifié. Henri Konan Bédié a donc besoin de tous ses valeureux militants pour mener ce combat. Après la défection de plusieurs autres cadres qui ont rejoint le parti d'Alassane Ouattara, le retour de KKB est une véritable bouffée d'oxygène pour le parti septuagénaire.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp