Pour 2020: Guikahué lance la « victoire » du PDCI chez Houphouët

Guikahué bat le rappel des troupes du PDCI à Yamoussoukro

Maurice Kakou Guikahué bat le rappel des troupes du PDCI à Yamoussoukro
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 11 octobre 2019 à 11:16 | mis à jour le 11 octobre 2019 à 14:17

Pour Maurice Kakou Guikahué, la victoire du PDCI à la Présidentielle de 2020 ne souffre d'aucune ambigüité. Le SE du vieux parti lance pour ce faire un « pèlerinage » sur la terre natale de Félix Houphouët-Boigny, fondateur du parti.

Guikahué bat le rappel des troupes du PDCI à Yamoussoukro

A un an de l'élection présidentielle de 2020, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) entend faire une véritable démonstration de force les 18 et 19 octobre 2019 à Yamoussoukro. Ce grand rassemblement convoqué par Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif du parti septuagénaire est un véritable « pèlerinage » dans la ville chère à Houphouët-Boigny en vue de prendre de l'assurance quant à la victoire de son parti aux prochaines joutes électorales en Côte d'Ivoire.

Il s'agit en effet de « montrer que le PDCI existe pour que ceux qui bavardent nous laissent en paix et qu’on commence à apprêter l’élection de 2020 », a expliqué le fer de lance du PDCI-RDA, avant d'affirmer de façon péremptoire : « Ces élections, on va y aller et puis on va gagner. »

Lors du point de presse tenu à la maison du parti, à Cocody, ce jeudi, l'ancien ministre de la Santé a clairement indiqué que la représentativité du PDCI sur le territoire national, ainsi que la détermination de ses militants à en découdre avec le RHDP unifié, l'ex-allié au pouvoir, constitue de réels atouts pour s'assurer d'une victoire certaine de son parti en 2020.

Notons toutefois que la question de la réforme de la CEI constitue une véritable pomme de discorde entre pouvoir et opposition en Côte d'Ivoire. Le PDCI n'est donc pas représenté dans cette Commission électorale indépendante. Mais le Professeur Guikahué estime que ce n'est nullement un handicap, car il estime qu'avec ou sans représentant dans cette CEI, la victoire de son parti à l'élection présidentielle de 2020 est quasiment acquise.


Et pourtant, du côté du RHDP unifié, le Président Alassane Ouattara et ses collaborateurs s'activent pour conserver le pouvoir. "C'est géré", "c'est bouclé", ne cessent-ils de marteler.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp