RHDP: Du mouvement autour de la candidature de Mabri Toikeusse

Présidentielle 2020: Mabri Toikeusse peut compter sur des
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 04 décembre 2019 à 11:06 | mis à jour le 04 décembre 2019 à 11:06

La Jeunesse Mabri Toikeusse (JMT), un mouvement de soutien aux actions du président de l’UDPCI, tisse sa toile en se structurant. Dimanche 1 er décembre 2019, Traoré Seydou, président de ce mouvement, a procédé à l’installation de la coordination du département de Zoukougbeu.

Présidentielle 2020: Mabri Toikeusse peut compter sur des "soldats" prêts pour le combat

Traoré Seydou, président de la Jeunesse Mabri Toikeusse (JMT), a, à cette occasion, indiqué que son mentor, le ministre Albert Mabri Toikeusse, a le meilleur profil susceptible de représenter dignement le RHDP au prochain scrutin présidentiel. « Nous pensons que le président Mabri est le meilleur profil pour les échéances électorales de 2020 à venir », a exprimé le premier responsable de la JMT.

L’image de la cérémonie a été rehaussée par la présence de la chefferie traditionnelle, de la jeunesse communale et des représentants des différentes communautés vivant dans la région. Devant ces populations, le président Traoré Seydou a rassuré de l’engagement du vice-président du RHDP à œuvrer en faveur de la promotion de la paix, de la cohésion sociale, du développement et du rassemblement autour d’un même idéal.

Pour rappel, le ministre Abdallah Mabri Toikeusse, président de l'Union pour la démocratie et la paix (UDPCI), est l’un des probables candidats du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, dirigé par le président Alassane Ouattara, à la prochaine élection présidentielle.


Il pourra compter sur une jeunesse engagée, solide et mobilisée prête à l’accompagner à briguer le fauteuil présidentiel s’il décidait de se présenter à cette élection prevue pour le 31 octobre 2020. Pour preuve, le président de la JMT est déjà à l'oeuvre sur le terrain et ne manque aucune occasion pour sensibiliser ses camarades à le rejoindre dans cette lutte. "Tous, d'un commun accord, œuvrons à cette tâche car bientôt l'heure ne sera plus au grands mots mais aux actions concrètes (...)", a-t-il promis.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp