Drame: Un incendie signalé au marché de la Riviera Palmeraie

Le marché de la Riviera Palmeraie en feu, la toile s'enflamme
Par K. Richard Kouassi
Publié le 30 décembre 2019 à 12:53 | mis à jour le 30 décembre 2019 à 13:28

Un incendie s'est déclaré dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 décembre 2019 au marché de la Riviera Palmeraie, un quartier de la commune chic de Cocody. Les flammes ont été maitrisées par les éléments du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) qui se sont déportés sur le lieu du drame.

Le marché de la Riviera Palmeraie en feu, la toile s'enflamme

Selon des informations ralayées sur les réseaux sociaux, l'incendie qui a ravagé le marché de la Riviera Palmeraie s'est déclaré au moment où les riverains, épuisés par le dur labeur de la journée, étaient plongés dans les bras de Morphée. Les flammes se sont signalées entre deux heures et trois heures du matin.

Pour l'heure, l'on ignore l'origine du feu, mais on note qu'une partie du marché a été sérieusement touchée par l'incendie. Grâce à la promptitude et à la détermination des sapeurs-pompiers militaires, les flammes n'ont pu atteindre l'autre partie. La bravoure des soldats du feu a été saluée à sa juste valeur sur la toile.

"Par ce post, je voudrais dire merci au Groupement des sapeurs-pompiers et à la Police nationale. Nos valeureux soldats du feu ont bataillé dur pour circonscrire l'incendie. La bataille fut rude. Merci de tout cœur au GSPM d'Adjamé et au GSPM de Yopougon, et à la Police nationale qui a veillé sur le bon déroulement des opérations. Le pire a été évité. Le Seigneur vous récompensera", a écrit un internaute.


Cependant, des commerçants sont dans la désolation après que toutes leurs marchandises ont volé en fumée. En cette fin d'année, c'est un véritable coup dur pour ces vendeurs qui n'ont que leurs yeux pour pleurer. Il faut noter que des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient le marché de la Palmeraie sous l'emprise des flammes que tentaient d'éteindre les sapeurs-pompiers militaires. Les internautes ont apporté leur soutien aux sinistrés tout en interpellant les autorités. Aucun bilan n'a encore été dressé.