Zoro Bi Epiphane pleure Adama Diop, le maire "rassembleur" de Sinfra

Zoro Bi Epiphane, cadre du RHDP et Secrétaire d'État au renforcement des capacités
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 03 janvier 2020 à 11:15 | mis à jour le 03 janvier 2020 à 11:15

De hautes personnalités de la vie politique ivoirienne dont le ministre Zoro Bi Epiphane ont rendu hommage jeudi au défunt maire de Sinfra, Adama Diop, arraché à l'affection des siens le vendredi 27 décembre 2019 dans une polyclinique à Abidjan.

Le ministre Zoro Bi Epiphane: "Adama Diop était un homme disponible, humble et rassembleur"

«Adama Diop était un homme engagé qui a contribué au développement de la ville de Sinfra. C’était aussi une personne généreuse dans laquelle presque tout le monde pouvait se reconnaître. Un homme disponible et humble. Il savait rassembler les gens », a témoigné le ministre Zoro Bi Epiphane, secrétaire d’État au Renforcement des capacités, par ailleurs coordonnateur principal du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) pour la région de la Marahoué.

Pour l’imam Abou Koné, l’illustre disparu était pour lui un homme pieux qui, de son vivant, a su faire montre d’humanisme, de générosité et d’humilité dans son entourage. Représentant le ministre Danho Paulin, président de l’Union des villes et commune de Côte d’Ivoire, M. Kouadio Jacob a, pour sa part, indiqué que la disparition du maire Adama Diop laisse un grand vide au sein de la grande famille des élus locaux ivoiriens.

Il est à noter qu’en plus du ministre Epiphane Zoro, plusieurs personnalités et membres du gouvernement, ont pris part à cette journée d'hommage au défunt maire de Sinfra. En l’occurrence Amédée Kouakou, Ministre de l’Équipement et de l’entretien routier, Sidiki Diakité, Ministre de l’Administration du territoire, et Aimée Zébéyoux, Secrétaire d'Etat aux Droits de l’homme.


Militant de première heure du Rassemblement des républicains (RDR) et actuel délégué départemental du RHDP de Sinfra, feu Adama Diop est né le 13 février 1953. Il fut élu pour la première fois maire de cette localité de 1990 à 1998 avant d’ être réélu à nouveau en 2018. Son inhumation est prévue ce vendredi 3 janvier après la prière de 13 h.




Articles les plus lus