Henri Konan Bédié (PDCI) défie Duncan et le RHDP à Grand-Bassam

Henri Konan Bédié « J’accepte de me rendre à Grand-Bassam »

Henri Konan Bédié défie Duncan à Grand-Bassam.
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 22 février 2020 à 12:27 | mis à jour le 22 février 2020 à 16:34

A la délégation de Grand-Bassam venue lui réitérer son soutien, Henri Konan Bédié a indiqué qu'il sera dans cette ville balnéaire pour relancer son parti, le PDCI. C'était ce vendredi 21 février 2020 sa résidence privée de Cocody Les Ambassades.

Henri Konan Bédié: « J’accepte de me rendre à Grand-Bassam »

A huit mois de l'élection présidentielle de 2020, Henri Konan Bédié entend s'activer pour repositionner son parti, le PDCI, Parti démocratique de Côte d'Ivoire, sur le terrain.

Aussi, à l'occasion de la visite d'une délégation du PDCI de Grand-Bassam, avec à sa tête l'ancien Maire Georges Philippe Ezaley, le Sphinx de Daoukro a promis de répondre à leur invitation et à prendre d'assaut la première capitale de la Côte d'Ivoire.

En effet, Gilberte Obré, porte-parole de la délégation, a traduit toute sa gratitude à l'ancien président ivoirien pour son soutien à l'ex-premier Magistrat de Bassam lors de l'accident de la circulation dont il a été victime, le 22 mai dernier.

Avant d'interpeller le président de son parti sur la situation de sa ville : « Grand-Bassam depuis octobre 2019 à la faveur des élections municipales est devenue un grand laboratoire d'expérimentation hasardeuse digne de machiavel dans les mains d'apprentis sorciers. Que d'intrigues, que d'intimidations pour ensuite nommer un maire au détriment du choix de la population. Nous sommes prêts à exécuter toutes les consignes que vous donnerez. »

Saisissant la balle au bond, et acceptant d'aller animer un meeting dans la cité bassamoise pour donner les orientations idoines en ce qui concerne la présidentielle à venir, Henri Konan Bédié a déclaré :

« J’accepte de me rendre à Grand-Bassam. » Mais avant de se rendre dans la ville, patrimoine mondial de l'UNESCO, le Président a donné le ton de ce qu'il y fera :

« Aujourd'hui, ceux qui avaient donné Ezaley pour mort en ont bien pour leur compte, il n'est pas mort, il est bien vivant, debout et c'est maintenant les choses vont se relancer. »


Notons que Grand-Bassam est la ville dont est originaire Daniel Kablan Duncan, Vice-président ivoirien, qui a quitté le PDCI pour se rallier au RHDP unifié avec son mouvement PDCI Renaissance.

La bataille s'annonce donc épique entre l'ancien Président ivoirien et son ancien Premier ministre, qui sont désormais des adversaires politiques, pour le contrôle de cette station balnéaire.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence