Coronavirus «37 voyageurs de Chine introuvables à Abidjan»: La vérité

Risques de propagation du Coronavirus en Côte d’Ivoire: L’Ambassade de Chine fait des précisions
Par David Yala
Publié le 10 mars 2020 à 11:18 | mis à jour le 10 mars 2020 à 11:18

Les craintes que le Coronavirus franchisse les frontières ivoiriennes, se sont exacerbées ces derniers jours après que des médias ont évoqué la disparition dès leur arrivée en Côte d’Ivoire de 37 passagers en provenance de Chine.

Risques de propagation du Coronavirus en Côte d’Ivoire: L’Ambassade de Chine fait des précisions

Le samedi 25 janvier 2020, à l'atterrissage d'un avion à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan en provenance de Chine, un cas suspect du Coronavirus a alerté les autorités sanitaires ivoiriennes. Selon le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, l'alerte était venue des autorités aéroportuaires d’Abidjan qui ont récupéré la présence d’un malade dans un aéronef de la compagnie Turkish Airlines en provenance de Pékin à destination d’Abidjan.

Le malade, une étudiante Ivoirienne de 34 ans résidant à Pékin depuis cinq ans, présentait un syndrome grippal avec toux, éternuement, écoulement nasal et difficulté respiratoire, qui a débuté le 22 Janvier 2020 à Pékin. A l’atterrissage de l’avion, une équipe composée de professionnels de la santé de l’Institut National d’Hygiène Publique (INHP), du SAMU, de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (IPCI) et du Service des Maladies Infectieuses du CHU de Treichville, s’était rendue à l’aéroport pour sa prise en charge.

"A ce jour, son état général est satisfaisant. Il s’agit, à ce stade, d’une suspicion d’un cas de pneumonie à coronavirus. Le diagnostic final sera établi à l’issue des résultats de l’analyse des échantillons prélevés", avait indiqué Dr Eugène AKA AOUELE. Au final, les résultats des analyses se sont avérées négatives et la patiente est rentrée chez elle.

C’est dans ce contexte qu’un supposé rapport de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) rendu public par certains médias, a révélé récemment que 37 voyageurs rentrés de Chine entre le 3 et le 24 février 2020 sont restés injoignables par les services de suivi sanitaire. Ce qui a fait craindre une propagation du Coronavirus en Côte d'Ivoire.

Selon ce document cité par les médias, ce sont 415 passagers en provenance du territoire chinois, foyer de l’épidémie, qui sont entrés en Côte d’Ivoire dans cette periode. 88 passagers sont sortis du suivi médical à la date du 24 février 2020. Deux cas suspects avaient été détectés, mais ont été déclarés négatifs. Même si, indique ce rapport, zéro cas n’a encore été confirmé jusque là, la Côte d’Ivoire a été mise sur la liste des pays africains déclarés par l’OMS, comme pays à hauts risques de propagation de l’épidémie à Coronavirus « en raison du taux élevé des échanges économiques et de flux de voyageurs entre ces deux pays ».

Contactée par Afrique-sur7.fr pour en savoir davantage sur ce fameux rapport, une source proche de l’Ambassade de Chine a marqué sa surprise et indiqué que ‘’rien ne dit que tous les passagers qui arrivent de Chine sont tous des Chinois’’. Et pour montrer la bonne foi des autorités chinoises, notre source confie que ‘’l’Ambassade a déjà appelé, il y a des semaines, tous les ressortissants chinois qui étaient arrivés en Côte d’Ivoire en provenance de la Chine à se soumettre au confinement pendant 14 jours’’.

Quelques mesures de prévention contre le Coronavirus à respecter:

- Éviter le contact étroit avec les personnes souffrant d'infections respiratoires aiguës; - Se laver fréquemment les mains, en particulier après un contact direct avec des personnes malades ou leur environnement ;


- Éviter tout contact non protégé avec des animaux d'élevage ou sauvages; - Utiliser un mouchoir en papier pour éternuer et tousser et le jeter dans une poubelle, à défaut éternuer et tousser dans le pli du coude puis se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon.

- Se rendre dans le centre de santé le plus proche en cas de survenue de fièvre, toux et difficultés respiratoires. Les populations sont invitées à ne pas céder à la panique et à appeler le 143 (numéro vert gratuit) pour toute information.