Litige foncier à Cocody-Allabra: L’ONAD s’explique, Bamba Alex riposte

Bamba Alex évalue les dégâts causés sur sa résidence à 85 millions FCFA
Par David Yala
Publié le 20 mars 2020 à 14:53 | mis à jour le 20 mars 2020 à 14:53

Le litige foncier qui oppose le journaliste Bamba Alex Souleymane à l’Office national de l’Assainissement et du Drainage (ONAD) à Cocody-Cité Allabra, connait un nouveau rebondissement.

Bamba Alex évalue les dégâts causés sur sa résidence à 85 millions FCFA

Afrique-sur7 faisait cas en début de semaine, de la démolition d’une partie de la résidence de Bamba Alex Souleymane, homme des médias et membre de la Direction exécutive adjointe du RHDP en charge de la Communication. Située à Cocody Riviera II-Cité Allabra, cette résidence construite il y a environ trente années, en 1992, a vu sa clôture, le garage, des magasins et plusieurs dépendances être détruits par des travaux de drainage et d'assainissement effectués par l’ONAD.

« M. Bamba Alex a construit en dehors des limites de sa concession. A cet effet, il a été plusieurs fois mis en demeure (4 fois au titre du présent projet). Les travaux, objet de sa plainte, ont pour objectif l'élargissement du canal principal d’Allabra à l'effet d'éviter les risques d'inondations dans les zones de la Palmeraie, la Rue Ministre, Riviera 3, Bonoumin », a justifié une source proche de l’ONAD.

Même s’il dit ne pas être opposé à l’exécution de ces travaux, Bamba Alex Souleymane dénonce la façon dont ceux-ci se déroulent au mépris des ‘’règles de l’art’’. « Il y a trente ans, si on m’aurait dit qu’on viendrait un jour y construire des dalots de la sorte, peut-être que je n’aurais jamais acheté cette maison (…) Aujourd’hui, quand l’ONAD vient avec ses machines bruyantes, prive toute la cité d’eau, ce sont les conséquences de l’inconséquence et du manque de responsabilité d’hommes et de femmes qui n’ont pas compris le sens de la vie. Ils nous ont privés d'eau durant des jours, avec toutes ces nuisances sonores », a dénoncé l’ancien conseiller à la Primature.


Mais Bamba Alex Souleymane ne s’arrête pas là. Il fustige aussi le manque de ‘’solidarité et d’honnêteté’’ du syndic de la cité Allabra, dont-il a décidé de ne plus être membre. « Les travaux de l’ONAD ont impacté négativement tout le site. Pour deux mètres, l’ONAD a mis à plat tout un patrimoine acquis de durs labeurs. Les dégâts aujourd’hui sur ma résidence, avoisinent les 85 millions de FCFA », a-t-il confié.




Articles les plus lus