Inondations à Abidjan : La Riviera, une véritable Rivière... à rats !!!

La Riviera, encore et toujours sous les eaux en saisons pluvieuses

Un rat en détresse dans les inondations à la Riviera
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 27 juin 2020 à 09:30 | mis à jour le 27 juin 2020 à 11:18

Lorsque l'on évoque les inondations à Abidjan, c'est bien le nom de la « Rue ministre » à la Riviera Palmeraie qui sonne comme un refrain sur toutes les lèvres. Et pourtant, des travaux de canalisations ont été entamés, ces dernières années, pour permettre à ce quartier où logent de hauts cadres du pays d'être épargné par la montée des eaux.

La Riviera, encore et toujours sous les eaux en saisons pluvieuses

Selon Wikipédia, le mot Riviera, d'origine italienne, désigne une région côtière. C'est le nom donné au littoral italien du golfe de Gênes, depuis la frontière française jusqu'au golfe de La Spezia. Ce terme désigne également un cours d'eau moyennement abondant qui se jette dans un fleuve, dans la mer ou parfois dans un lac.

En Côte d'Ivoire, c'est bien un sous-quartier chic de la commune huppée de Cocody qui porte le nom de Riviera. De la Riviera 2 à la Riviera 4, en passant par Riviera Bonoumin, Riviera Triangle, Riviera Palmeraie et autres démembrements du quartier, que de résidences cossues.

Des ministres, Directeurs de société, entrepreneurs et autres composantes de la bourgeoisie ivoirienne y logent fièrement, tant le quartier peut être assimilé en un Manhattan à l'ivoirienne.

Cependant, il suffit de quelques gouttes de pluie pour que les voies et autres canalisations du quartier soient totalement envahies par les eaux de ruissellement. Tout comme les années antérieures, le mois de juin de cette année 2020 a connu de fortes précipitations, qui ont causé des inondations monstres.

La montée des eaux a atteint un niveau très élevé; des maisons ont été envahies par les eaux; des canalisations ont été totalement débordées; des murs se sont écroulés; des véhicules pris au piège étaient submergés par les eaux, des personnes ont même perdu la vie. D'autres sont jusque-là portés disparus, sans compter les nombreux dégâts matériels.


L'autre constat, c'est que la montée des eaux a également fait sortir des caïmans et autres reptiles de leur milieu naturel, la lagune Ébrié, pour se loger dans des caniveaux. Dans ces eaux, qui ont transformé la Riviera en une véritable rivière artificielle, des rats et autres rongeurs ont été délogés.

L'on pouvait d'ailleurs apercevoir, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, une souris qui, poussée par son instinct de survie, a dû trouver refuge sur une chaussure qui flottait providentiellement en ces lieux. Cette image devait donc interpeller les autorités ivoiriennes afin de trouver une solution durable à ces inondations qui endeuillent, chaque saison pluvieuse, la population abidjanaise.