UDPCI: Cinglant désaveu pour Laurent Tchagba, Flindé et consorts

UDPCI : Cinglant désaveu pour Laurent Tchagba, Flindé et consorts
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 07 juillet 2020 à 20:05 | mis à jour le 07 juillet 2020 à 20:08

Le conclave des dissidents de l’ UDPCI, qui s'est tenu le samedi dernier à la fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, n'a été qu'une tempête dans un verre d'eau.

Après la sortie des dissidents à Yamoussoukro, l'UDPCI fait bloc autour de Mabri Toikeusse

L'appel lancé, samedi dernier lors du conclave initié par les ministres Laurent Tchagba, Albert Flindé et autres, à soutenir la candidature du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, semble être tombé dans des oreilles de sourds. Albert Mabri Toikeusse est demeuré, malgré tout, solide dans son fauteuil de président du parti et continue de recevoir le soutien "ferme et indéfectible" de la quasi-totalité des instances décisionnelles de l'UDPCI.

Après les femmes, les jeunes et la coordination parisienne de l'UDPCI, l’héritier politique de feu le général Robert Guéï, vient de recevoir un autre appui de taille. Le soutien est cette fois, venu du pays de l’oncle Sam, avec la coordination dirigée par Zietoua Noutoua Emmanuel, Coordinateur UDPCI des états de Maryland, Virginia et Washington DC (USA).

Dans une déclaration en date du lundi 6 juillet, M. Noutoua et ses camarades membres de l’UDPCI-USA, réitèrent leur soutien indéfectible à l’ex-ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur, avant de condamner avec l’initiative conduite par les pro-Gon de l'Union pour la démocratie et la paix. «Nous ne nous reconnaissons ni de près ni de loin à cette méthode moyenâgeuse », ont-ils déclaré, qualifiant « d’illégal » et de « déstabilisateur » le conclave du samedi à Yamoussoukro.

En conséquence, la coordination UDPCI des états de Maryland, Virginia et Washington DC (USA) recommande au président Mabri Toikeusse d’envisager des sanctions à l’encontre de ces « apprentis sorciers ». "Nous recommandons au Président du parti d'entreprendre dès maintenant de profondes réformes de l'organisation du parti", a souhaité Zietoua Noutoua Emmanuel.


Réunis samedi dernier en conclave à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, Laurent Tchagba, ministre de l’Hydraulique, et certains de ses camarades du parti, ont désavoué Albert Mabri Toikeusse, opposé au choix d'Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP à la présidentielle d'octobre prochain. Ces derniers ont plutôt apporté leur soutien au Premier ministre.