Après un long silence, Laurent Gbagbo parle enfin sur TV5 Monde

Laurent Gbagbo en attraction sur TV5 Monde depuis Bruxelles
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 28 octobre 2020 à 16:29 | mis à jour le 28 octobre 2020 à 18:06

Sa parole est très rare ces dernières années, et pourtant elle est très attendue depuis sa sortie de prison. Laurent Gbagbo a donc décidé de rompre le silence en accordant une interview à Denise Epoté de TV5 Monde Afrique.

Laurent Gbagbo en attraction sur TV5 Monde depuis Bruxelles

Contrairement à son filleul Charles Blé Goudé qui a accordé de nombreuses interviews et autres interventions à travers la presse et les réseaux sociaux, Laurent Gbagbo s'est muré dans un profond silence qui devient de plus en plus assourdissant.

Et pourtant, ses partisans et de nombreux Ivoiriens et autres Africains sont impatients de l'entendre. Une vidéo de Gbagbo et sa seconde compagne, Nady Bamba, qui a fuité, alors qu'ils se rendaient dans un centre médical, a suscité de nombreux commentaires et curiosités sur la toile.

De nombreuses personnalités ivoiriennes, dont Pascal Affi N'Guessan, Président d'une branche du FPI, et Henri Konan Bédié, Président du PDCI, ont rendu visite à l'ancien pensionnaire du pénitencier de Scheveningen sans qu'aucune image ni un petit son n'aient filtré de ces rencontres.

Trop était véritablement trop. Car les militants de l'ancien parti au pouvoir et des Ivoiriens brûlaient d'envie d'entendre au moins la voix de Laurent Gbagbo. Oui, un seul mot de l'ancien Président ivoirien pour décrisper la situation sociopolitique. C'est finalement Denise Epoté qui tirera le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) de son silence.

Nous apprenons en effet que le Woody de Mama, comme l'appellent ses partisans, accordera un entretien à TV5 Monde Afrique. Cette interview sera enregistrée en différé à Bruxelles, sera diffusée le jeudi 29 octobre 2020, à 17H 45 heure de Paris, soit 16h 45 GMT, apprend-on de son porte-parole Justin Katinan Koné.


Le contenu de ces échanges n’est pour l'infant pas connu, mais l'on devine aisément que la situation sociopolitique ivoirienne actuelle, son séjour à la Cour pénale internationale (CPI), ainsi que son appel à ses compatriotes pour la paix en Côte d'Ivoire seront bel et bien à l'ordre du jour.

Affaire à suivre donc.




Articles les plus lus