Les artistes zouglou, Yodé et Siro, ont effectivement répondu à la convocation du Commandement Supérieur de la Gendarmerie Nationale ce mercredi 02 décembre 2020.

Yodé et Siro devant le Procureur de la République ce jeudi

Yodé et Siro sont au coeur d’une vive polémique qui alimente les réseaux sociaux depuis quelques jours. En effet, lors de leur dernier concert à Yopougon, les enfants de Gbatanikro ont tenu des propos foudroyants à l’encontre du président Alassane Ouattara et du procureur de la République, Adou Richard.

 »Troisième mandat, le président ne respecte pas la loi; le procureur lui-même n’est plus procureur. Il est procureur d’un seul camp. C’est quel pays ça là ?…Allez dire au procureur Adou Richard, allez lui dire qu’un mort, c’est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits Baoulés dans les villages pendant que des gens sont ici avec des machettes et ils sont bien identifiés. Envoie encore. Président on dit quoi ?« , a lancé Siro.

Des propos qui ont valu au groupe musical une convocation à la Gendarmerie Nationale ce mercredi. Accompagnés de leurs avocats, les deux compères ont répondu à la fameuse convocation.

Après leur audition, il a été décidé que les enfants de Gbatanikro passent la nuit à la Gendarmerie afin d’être présentés ce jeudi matin devant le procureur de la République.

 »Nous avons comme convenu répondu à la convocation de la brigade de recherches de la gendarmerie nationale aujourd’hui. Il a été décidé de nous garder à vue pour une présentation au bureau du procureur demain 3 Décembre à 8h 30. Restons en union de prières ! ». Tel est le message posté par Yodé et Siro sur leur page Facebook.

Un message qui a bien entendu suscité plusieurs réactions dont celle de Bebi Philip.  »A un moment donné, il faut arrêter … On va où à la fin ? Grosse force à mes grand-frères Yodé et Siro », a écrit Mister Bbp sur sa page Facebook.