Des chaussures sataniques modèle Air Max 97 de NIKE contenant chacune une goutte de sang humain et des références sataniques tirées de la Bible, c’est le fruit d’un partenariat entre le rappeur Lil Nas X et la société de streetwear MSCHF.

Nike Air Max 97: Le rappeur Lil Nas X met sur le marché 666 paires de chaussures sataniques contenant du sang humain

Le controversé rappeur-trolleur Lil Nas X est accusé de satanisme et de pervertir la jeunesse pour son dernier clip où il fait la pub de baskets sataniques en collab’ avec le collectif MSCHF.

Sur une base de Nike Air Max 97, 666 paires ont été customisées, incorporant notamment dans la bulle d’air de la semelle, un mélange d’encre rouge et du sang humain, pas celui du chanteur de Old Town Roads, mais de six des membres du collectif basé à Brooklyn. Et ils l’ont collecté par eux-mêmes, sans aide médicale.

Au niveau des lacets, un pentagramme en bronze porte l’inscription d’un extrait du verset 18 du chapitre 10 de l’évangile selon Luc (10:18) :« Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. » C’est d’ailleurs en référence à ce verset que le prix de ces baskets collector a été fixé : 1018 dollars.

Chaussures sataniques: Lil Nas X en train de twerker sur les genoux du diable

La sortie des Satan Shoes coïncide avec le dernier single de Lil Nas X, « Montero (Call Me By Your Name) », et le clip qui l’accompagne. Dans la vidéo, Lil Nas X, séduit par ce qui semble être le jardin d’Eden, descend en enfer et offre au diable un lap dance. Le clip a été regardé plus de 29 millions de fois depuis sa sortie vendredi.

Dans cette vidéo à l’univers fantastique, le rappeur interprète un ange déchu contraint de faire face à son jugement dernier. Mais c’est surtout la scène finale qui a retourné internet. On y aperçoit Lil Nas X en train de twerker sur les genoux du diable.

Forcément, cette provocation artistique a immédiatement fait jaser : des gens ont menacé de boycotter Nike, voire de brûler les paires qu’ils possèdent déjà. Le rappeur a rajouté de l’huile sur le feu, en postant sur YouTube une vidéo titrée Lil Nas X présente ses excuses pour la chaussure de Satan.

La nouvelle de ces chaussures a suscité l’indignation le dimanche 28 mars 2019, date à laquelle les Chrétiens célébraient la fête des rameaux. Certains s’en sont pris au rappeur Lil Nas X et Nike.

Nike demande au tribunal d’empêcher immédiatement les commandes des “Shoes satan”

Mais Nike a rapidement pris ses distances avec les chaussures, soulignant qu’il s’agissait d’adaptations personnalisées de produits existants. « Nous n’avons pas de relation avec Lil Nas X ou MSCHF », a déclaré Nike dans un communiqué. « Nike n’a pas conçu ni fabriqué ces chaussures et nous ne les cautionnons pas ».

« Les chaussures de Satan non autorisées de MSCHF sont susceptibles de semer la confusion et de créer une association erronée entre les produits de MSCHF et Nike. Les décisions sur les produits pouvant porter notre virgule appartiennent à Nike et non à des tiers comme MSCHF. Nike demande au tribunal d’empêcher immédiatement et définitivement MSCHF d’exécuter toutes les commandes de ses chaussures de Satan non autorisées. »

Le rappeur Lil Nas X , dont le vrai nom est Montero Lamar Hill et la MSCHF ne sont pas à leur premier coup de bluff. La MCHF a par le passé lancé une paire de Nike Air Max 97 modifiées, appelées « Jésus Shoes », qui contenaient dans leur semelle ce que la société décrivait comme de l’eau bénite puisée dans le Jourdain.