Mali : Le voyage de IBK à Abidjan livre ses secrets

Le président IBK accueilli par ses compatriotes à Abidjan

Ibrahim Boubacar Keïta dit IBK a effectué une visite d'amitié et de travail au président Alassane Ouattara les 10 et 11 mai 2018. Mais au-delà de son homologue ivoirien, le président malien a rencontré ses compatriotes vivant en Côte d'Ivoire, et ce, à trois mois de la présidentielle au Mali.

IBK compte sur Abidjan pour sa réélection

Le déplacement que le président Ibrahim Boubacar Keïta alias IBK a effectué à Abidjan était loin d'être une simple visite de courtoisie. Après des échanges courtois et fraternels avec le président Alassane Ouattara et un diner offert en son honneur au palais de la Présidence d'Abidjan, avec à la clé, plusieurs accords de coopération signés entre Bamako et Abidjan, le locataire de Coulouba a surtout rencontré les Maliens vivant en Côte d'Ivoire.

En effet, cette visite du président IBK intervient seulement quatre jours après son investiture par une coalition de 70 partis politiques en tant que candidat à l'élection présidentielle malienne du 29 juillet prochain. Aussi, la communauté malienne de Côte d'Ivoire forte de 2,5 millions de membres pourrait constituer pour le président sortant, un important électorat afin d'assurer sa réélection.

Les ministres Tiéman Coulibaly (Affaires étrangères), Boubou Cissé (Économie), Malick Alhousseini (Énergie) et l'ensemble des personnalités composant la délégation malienne avaient donc pour mission de convaincre leurs compatriotes vivant sur les bords de la lagune Ébrié d'accorder leurs suffrages au président Boubacar Keïta afin de lui permettre de rempiler à la tête du Mali. Plusieurs ressortissants maliens sont d'ailleurs venus des quatre coins de la Côte d'Ivoire pour accorder un accueil chaleureux à leur président.

Mais la tâche est loin d'être aisée dans la mesure où le chef de file de l'opposition, Soumaïla Cissé, ou l'ancien Premier ministre Moussa Mara, tous candidats à la présidence, entendent également pêcher des électeurs dans les eaux ivoiriennes.

Le sit-in de la CS-MEF sera analysé comme une grève illégale

Le sit-in de la CS-MEF sera analysé comme une grève illégale

15:30

Le sit-in que projette du 28 mai au 1er juin la Coordination des syndicats du ministère burkinabè […]

12:30
le MPP plaide pour un renforcement des liens avec le RDR

le MPP plaide pour un renforcement des liens avec le RDR

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti du chef de l’Etat burkinabé Roch Kaboré […]

09:30
Lider, opposé au boycott de l’enrôlement

Lider, opposé au boycott de l’enrôlement

Liberté pour la démocratie (LIDER, Opposition), le parti de Mamadou Koulibaly, s’est dit samedi […]

06:30
Les syndicats du ministère de l'Economie en grève fin mai

Les syndicats du ministère de l'Economie en grève fin mai

La Coordination des syndicats du ministère burkinabè de l'Economie et des finances (CS-MEF), […]

17:23
Le FPI favorable à la révision de la liste électorale

Le FPI favorable à la révision de la liste électorale

Le président du Front populaire ivoirien (FPI, principal parti d’opposition en Côte […]

+