Nigeria : Affrontements agriculteurs - éleveurs à Benue, 13 morts

Affrotement éleveurs - agriculteurs dans l'Etat de Benue

La cohabitation est devenue quasi impossible entre éleveurs et agriculteurs dans l'Etat de Benue. Un affrontement entre ces deux castes a causé la mort de 13 personnes, ce dimanche.

L'Etat de Benue à feu et à sang

La montée de la violence dans l'Etat de Benue inquiète davantage les autorités nigérianes. Et cette spirale de violence est visiblement loin de son épilogue avec les attaques de la secte islamiste Boko Haram et autres affrontements inter-communautaires.

Ce fut encore une véritable nuit d'horreur du samedi au dimanche pour la population de Tseagough, dans le district de Kwande. En effet, des hommes armés, en l'occurrence des éleveurs peuls nomades majoritairement chrétiens, ont fait irruption dans cette localité alors que ses habitants étaient endormis.

Des tirs à l'arme de guerre, des maisons en feu, des personnes massacrées à l'arme blanche... Le bilan de cette longue nuit fait état de sept personnes tuées, en majorité des femmes et des enfants. Les quidams ont poussé leur cruauté tellement loin qu'ils ont enlevé une femme enceinte.

En représailles à cette attaque, la ville d'Otukpo, toujours dans l'Etat de Benue, a également connu une folle journée, ce dimanche. Des assaillants présentés comme des agriculteurs autochtones, essentiellement des chrétiens, ont lancé leur vendetta dans la localité, tuant au passage six personnes.

Notons que ces affrontements sont légion dans cet Etat où l'explosion démographique a créé une densité des plus élevées. Les terres arables et les points d'eau sont par conséquent réduits au point de constituer de véritables pommes de discorde entre agriculteurs et éleveurs au Nigeria.