Présidentielle malienne : IBK réélu avec 67% des voix

IBK
Par Edwige Fiendé
Publié le 16 août 2018 à 14:06 | mis à jour le 16 août 2018 à 14:06

Le président malien Ibrahim Boubacar Kéïta dit IBK a été réélu jeudi pour un nouveau mandat de cinq ans avec 67% des voix contre 32% pour son adversaire Soumaïla Cissé, selon les résultats officiels.

IBK encore pour 5 ans à la tête du Mali

IBK a obtenu 67,17% des voix contre pour le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, selon les résultats proclamés par le ministre de l’Administration territoriale Mohamed Ag Erlaf, à la télévision publique (ORTM).

Le taux de participation est estimé à 34,54% contre 43% au premier tour, a précisé le ministre.

IBK avait obtenu 41% contre 17% pour Soumaila Cissé, selon les résultats du premier tour.

Plus de huit millions de Maliens étaient appelés aux urnes pour élire leur président parmi les deux candidats arrivés au second tour de la présidentielle, IBK et Soumaïla Cissé qui ont obtenu respectivement 41,7% et 17,7% des voix à l’issue du premier tour, le 29 juillet.

Depuis lundi, veille du scrutin, les QG des deux têtes d’affiche de la politique malienne revendiquent la victoire de leur candidat en s’accusant mutuellement de fraudes.

Dans une déclaration mardi, la plupart des missions d’observation de cette élection, dont celle de l’Union européenne ont assuré que le scrutin a été globalement satisfaisant, contrairement au 1er tour et affirmé qu’il n’y a pas eu de cas de fraudes enregistrée.

Le vainqueur de la présidentielle de 2018 au Mali, IBK devrait être investi le 04 septembre, pour un mandat de cinq ans, selon la loi et le calendrier électoral malien.



Articles les plus lus