L’Afrique a enregistré 14 millions de nouveaux abonnements mobiles au troisième trimestre 2018

L'Afrique enregistre près de  14 millions de nouveaux abonnements

Sur les 120 millions de nouveaux abonnements mobiles enregistrés dans le monde au troisième trimestre 2018, le continent africain en comptabilise 14 millions, a indiqué la société suédoise Ericsson dans son dernier rapport sur la mobilité présenté mercredi à Abidjan.

Le nombre de nouveaux abonnements aux réseaux mobile en Afrique reste encore faible

Au troisième trimestre, 120 millions de nouveaux abonnements ont été enregistrés dans le monde, principalement en Asie, notamment en Chine (37 millions), Inde (31 millions) et Indonésie (13 millions).

L’Afrique, continent dont l’opportunité d’augmentation de la mobilité est le plus élevé a, pour sa part, enregistré 14 millions. Et le nombre devrait doubler d’ici à 2024.

Sur ce trimestre, le nombre total de personne abonné au réseau mobiles (les nouveaux compris) dans le monde s'élevait à environ 7,9 milliards dont 1,045 milliard en Afrique.

Dans tous les continents à l'exception de l’Afrique, le nombre d'abonnements mobiles dépasse la population, une situation que Ericsson explique, entre autres, par les abonnements inactifs, la propriété de plusieurs appareils, l'optimisation des abonnements pour différents types d'appels.

Le taux de pénétration mobile en Afrique est ainsi de 87% contre notamment 104% en Amérique Latine et du Nord, et 123% en Europe de l’Ouest.

40% du trafic mobile mondial passent par les réseaux de Ericsson, l’un des leaders mondiaux des technologies et services de communication, présent en Afrique depuis 120 ans.

L’entreprise est le fournisseur de connectivité de plusieurs opérateurs de téléphonie de pays d’Afrique de l’Ouest dont la Côte d’Ivoire.

Accord entre la Tunisie et Ericsson