Gambie : L'exil doré de l'ex-président Yahya Jammeh à Malabo

L'exil doré de l'ex-président Yahya Jammeh à Malabo
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 10 janvier 2019 à 16:27 | mis à jour le 10 janvier 2019 à 16:27

En exil en Guinée équatoriale depuis sa perte de pouvoir, Yahya Jammeh est loin d'avoir le mal du pays. L'ancien président guinéen a récemment esquissé quelques pas de danse au son de la musique de l'artiste congolais Koffi Olomidé.

La vie d'exil de Yahya Jammeh à Malabo

Le 21 janvier 2017, Yahya Jammeh quittait Banjul pour s'exiler en Guinée équatoriale, précisément à Malabo. Prenait ainsi fin le bras de fer postélectoral entre l'ancien président gambien et son successeur Adama Barrow. Après 22 ans de règne sans partage, "le dictateur du développement" redoutait quelque peu ce qui adviendrait de lui après cette chute du pouvoir. Cependant, le président Teodoro Obiang NGuema Mbasogo lui avait pourtant assuré de son hospitalité.

Cette promesse du président équato-guinéen a effectivement été tenue, dans la mesure où il a installé son hôte gambien dans une ferme, à la demande de ce dernier, dans la province de Wele-Nzas, dont le chef-lieu est Mongomo, le fief des Nguema.

Mieux, à la faveur du réveillon du Nouvel An, le Président Nguema Obiang a offert un concert privé, avec à l'affiche la star de la musique africaine Antoine Christophe Agbepa Mumba, plus connu sous le nom de Koffi Olomidé. Le show était donc chaud. Et l'homme fort de Malabo ne pouvait se retenir de danser avec l'artiste.

Tout de blanc vêtu comme à son habitude, Yahya Jammeh a également rejoint la piste de danse où il a sorti quelques pas de danse dont lui seul a le secret. La joie qui se dégageait de son visage et le fou rire qui s'en suivaient attestent éloquemment que l'ancien président gambien est totalement intégré en Guinée équatoriale.

Cependant, certains de ses détracteurs n'ont pas manqué de s'indigner de cette fête, dans la mesure où des Gambiens qui se présentent comme des victimes du régime Yahya Jammeh réclament des poursuites contre lui.