Près de 89 000 migrants africains échouent aux portes de l'Europe en 2018

Des migrants échouent aux portes de l'Europe

Les migrants africains qui ont tenté de rejoindre les côtes européennes au cours de l'année écoulées ont connu des fortunes diverses. Si seulement une poignée d'entre eux ont réussir à fouler le sol du vieux continent, plusieurs milliers sont morts dans la Méditerranée et d'autres ont tout simplement été interceptés lors de leurs tentatives.

La route se referme peu à peu sur les migrants

En dépit du bilan macabre qui fait froid dans le dos, les migrants en provenance pour la plus part des pays subsahariens n'ont jusque-là pas renoncé à courir le risque de cette aventure périlleuse. Selon un rapport de l'Observatoire national de la migration du Maroc publié, ce jeudi, un total de 88 761 tentatives d'émigration irrégulière a été avortées par les autorités marocaines durant l'année 2018, dont 70 571 de ressortissants de pays tiers, en hausse de 37% par rapport à l'année précédente.

L'Observatoire a par ailleurs précisé que 229 réseaux de trafic ont été démantelés en 2018. Il a aussi précisé que 80% des migrants interceptés sont des étrangers. 29 715 migrants ont été secourus en mer, alors que 5 608 migrants ont opté pour le retour volontaire vers leur pays d'origine.

Le gouvernement marocain a réitéré, à plusieurs reprises, son refus d'abriter des centres d'accueil des migrants, notant que la création de ces centres "n'est qu'une tentative d'externaliser le problème et ne constitue pas une solution".